Accueil CultureLittérature Alain Guyard, le coup de jus vagabond