Accueil CultureLittérature Philippe Val : contre l’inculture, contre la barbarie