Close

Catherine Tessier  // Articles publiés par Catherine Tessier

07 Fév Publié par dans Opéra | Comments

Les Caprices de Marianne : sous la menace du Vésuve

Colombe sans tache, femme enfermée, missel et amours interdites ; spadassin dans les rues sombres, meurtre de l’un à la place de l’autre. Il me faut ton meilleur vin et ta plus jolie servante. Gilda, Sparafucile, le Duc ? Point. C’est le Vésuve qui gronde ici, et non l’orage. François Rougier (Cœlio), Marc Scoffoni (Octave) […]

Lire la suite...

31 Jan Publié par dans Théâtre | Comments

Joueurs de Farces : Vesti la giubba

Vesti la giubba, e la faccia infarina. La gente paga, e rider vuole qua. [1] Merde ! Voilà une entrée en matière, si l’on ose dire, qui donne le ton. Les tons. Gros mot mais aussi porte-bonheur de l’artiste entrant en scène. Je prends. Corinne Mariotto, Francis Azéma La Farce de Frère Guillebert n’est qu’un […]

Lire la suite...

01 Jan Publié par dans Opéra | Comments

La Damnation de Faust : dans les abîmes de Mars

Nous sommes un jour avant de quitter la planète Terre. Qui est le Faust de notre temps ? Pourquoi Stephen Hawking serait-il le Faust du XXIe siècle ? Quel pacte aurait-il conclu ? Y aurait-il donc un diable transhumaniste derrière les deux lettres ouvertes mettant en garde contre l’Intelligence Artificielle non contrôlée et les armes […]

Lire la suite...

06 Déc Publié par dans Opéra | Comments

Rigoletto : le roi s’ennuie

Le roi ne s’amuse pas. Drapés dans leurs riches manteaux, les courtisans s’ennuient, bien coiffés de leurs mêmes cheveux. Et chaque soliste de chanter à l’avant-scène ce qu’il doit dire à son partenaire. Un beau récital en beaux costumes. Ludovic Tézier (Rigoletto) et les courtisans Sous la poussière, l’incohérence. Gilda et Rigoletto, coincés à cour […]

Lire la suite...

17 Oct Publié par dans Opéra | Comments

Le Prisonnier – Le Château de Barbe-Bleue : dans le labyrinthe des illusions

Les flammes du bûcher montent, traits noirs implacables, effrayants. La Mère, comme une autre Azucena, pousse son cri. Rêve prémonitoire ou ressassement du supplice du fils : mère et fils ne se regardent pas, ne se voient pas. Vincent Fortemps projette les images mentales du prisonnier, délires d’encres noires, de dessins incertains, d’éclairages vacillants. Hallucinations […]

Lire la suite...

27 Sep Publié par dans Cinéma | Comments

Marguerite : l’illusion tragique

Quel est ce majordome à la fois attentionné et inquiétant, ce régisseur qui veille à la qualité des chaussures, à la distribution des bouchons d’oreilles, au fonctionnement des voitures, et à l’occasion pratique le chantage ? Quelque diable manipulateur qui habite les dessous, chambre noire où il révèle des photographies de scène fausses et ridicules […]

Lire la suite...

28 Juin Publié par dans Opéra | 1 comment

Turandot : fascinante violence

Je suis un homme de théâtre, je fais du théâtre, et je suis un visuel. (Puccini) [1] Le théâtre n’est pas vraisemblance et bienséance, il est invraisemblable et malséant. [2] Sous des néons blafards, dans une brume glauque, trente-cinq poupons bien alignés vous considèrent. Bienvenue dans l’empire du jouet fabriqué à bas coût, où des […]

Lire la suite...

14 Juin Publié par dans Théâtre | Comments

Sans objet : quand la machine semble prendre l’autorité

Cette conversation est désormais sans objet. Adieu. [1] Quelque chose de vivant est dissimulé dans une matrice de plastique dont le drapé et le plissé crissent au gré des mouvements. Ça tournoie, ça s’érige, ça se ramasse, ça s’étend, ça prend des poses, de madone ou de monstre. L’accouchement est difficile, il faut deux maïeuticiens […]

Lire la suite...

24 Mai Publié par dans Opéra | 1 comment

Les Fiançailles au couvent : sous le signe du poisson

Le squelette de décor laisse voir les entrailles du théâtre, fond de scène, rampes de projecteurs, praticables et escaliers. Une échelle rouge à jardin que personne ne gravira, une colonne de chaises où personne ne s’assoira, mais des fenêtres sous lesquelles on chante la sérénade, des portes pour enfermer, des trous de serrure pour espionner. […]

Lire la suite...

20 Avr Publié par dans Opéra | Comments

Massacre : le cri du fanatisme

Les chiffres blancs défilent, compte à rebours ou loterie prémonitoire. Un arrêt sur 1572, mais ce pourrait être 2015. Comme en écho en fosse, les chiffres rouges du chronomètre contraignent la baguette du chef. Sept petits écrans alignés, un plus grand en dessous, et du noir. En beaux costumes et microphones vissés sur le front, […]

Lire la suite...