Close

Musiques de France

03 Fév Publié par dans Musique classique | Commentaires

L’Orchestre de Chambre de Toulouse consacre sa série de concerts d’abonnement du mois de février au riche répertoire des musiques françaises de la fin du XIXème siècle et du début du XXème. Les musiciens toulousains invitent pour l’occasion comme soliste le grand pianiste et compositeur bien connu et apprécié de la Ville rose, Thierry Huillet. Gabriel Fauré et Ernest Chausson sont inscrits au programme de ces quatre soirées.

La place de la musique française dans le « concert des nations » a parfois été contestée. Ainsi, la Querelle des Bouffons, ou Guerre des Coins, est une controverse parisienne qui a opposé au cours des années 1752 – 1754 les défenseurs de la musique française groupés derrière Jean-Philippe Rameau (coin du Roi) et les partisans d’une ouverture vers d’autres horizons musicaux, réunis autour du philosophe et musicologue Jean-Jacques Rousseau (coin de la Reine), partisans de l’italianisation de l’opéra français. Ce dernier écrit en 1753 dans sa Lettre sur la Musique française : « D’où je conclus que les Français n’ont point de musique et n’en peuvent avoir, ou que, si jamais ils en ont une, ce sera tant pis pour eux ». De son côté, Léopold Mozart, père de Wolfgang, prétendait que seules la musique allemande et la musique italienne connaîtraient la postérité. Fort heureusement, l’Histoire de la musique a donné tort à ces détracteurs.

Avec Fauré et Chausson les musiciens réunis les 6, 7, 8 et 9 février comptent bien convaincre du bien-fondé des arguments de Rameau. Ils nous proposent un beau programme de musique de chambre, domaine dans lequel les deux compositeurs français choisis excellent. Gabriel Fauré, natif de Pamiers est reconnu comme l’un des meilleurs mélodistes qui soient, et ses enchaînements harmoniques sont presque un genre à eux tous seuls. Son Quintette n° 1 en ré mineur pour piano et cordes opus 89 demanda au compositeur trois années de travail, de 1903 à 1906, et réalise une belle synthèse de son art.

Ernest Chausson, quant à lui, développe un langage poétique et sophistiqué, fortement influencé par la fréquentation des grands artistes de son temps, écrivains ou peintres auprès desquels il puise son inspiration. C’est son Quatuor pour piano et cordes en la majeur opus 30 qui illustrera l’art de ce grand musicien trop tôt disparu. Composé en 1897 et dédié au pianiste Auguste Pierret, il fut créé le 2 avril 1898 à la Société nationale de musique avec le compositeur au piano.

Thierry Huillet sera le compagnon des cordes de l’Orchestre de Chambre, avec Gilles Colliard au violon.

Pianiste et compositeur, Thierry Huillet est lauréat de concours internationaux de prestige et Premier Prix de piano, de musique de chambre et d’accompagnement vocal du Conservatoire de Paris. Il est régulièrement invité à jouer avec des orchestres en France et partout dans le monde.

En même temps que le compositeur enrichit l’interprète, l’interprète nourrit le compositeur, riche d’un catalogue de 70 œuvres et de nombreux enregistrements ayant reçu un accueil unanime de la critique spécialisée. Professeur hors-classe au CRR de Toulouse, Thierry Huillet forme avec son épouse, la violoniste et altiste Clara Cernat, un duo plébiscité autour du monde.

Les 6 et 7 février à 20 h 30, ce programme sera donné à l’Escale de Tournefeuille, les 8 et 9 février à 20 h 30 à l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines.

Serge Chauzy
une chronique de ClassicToulouse


Orchestre de Chambre de Toulouse
Tél: 05 61 22 16 34

Billetterie en Ligne

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de