Close

Le très grand pianiste Jean-Bernard Pommier dans un concert-lecture d’Olivier Bellamy

22 Jan Publié par dans Musique classique | Commentaires

C’est un luxe que de retrouver au clavier dans ce concert-lecture un pianiste d’une telle renommée internationale. En tant que chroniqueur réputé, Olivier Bellamy a un carnet et sait l’utiliser pour le plus grand plaisir de ses auditeurs et ici, pour ses spectateurs, ce lundi 29 janvier à 20h, dans le cadre du cycle Grands Interprètes, à l’Auditorium Saint-Pierre des Cuisines.

Mais revenons quelque peu sur Jean-Bernard Pommier qui, finalement, se retrouve à l’origine de ce moment de littérature et de musique, littérature puisqu’Olivier Bellamy lira des pages de Colette, avec des illustrations au piano d’œuvres de compositeurs français. Les noms sont prestigieux, Debussy, Ravel, Fauré, Poulenc.

Le programme est dans l’article précédent sur Culture 31.

Le pianiste est né à Béziers en 1944 d’un père organiste. Il commence ses études musicales à quatre ans avec Mina Kosloff , pianiste russe juive réfugiée à Béziers, avant de les poursuivre au Conservatoire National Supérieur de Paris jusqu’en 1961dans les classes, excusez du peu d’Yves Nat, puis Pierre Sancan et les cours d’Eugène Istomin.

A seize ans, il remporte le Premier Prix au Conservatoire International des Jeunesses musicales à Berlin et le Prix de la Guilde des artistes solistes français. A dix-huit ans, il est lauréat du Concours Tchaïkovski de Moscou où il se trouve être le plus jeune candidat. L’immense Emile Guilels lui remettra le Premier diplôme d’Honneur avec ses félicitations. En 1972, il est invité aux Festivals de Salzbourg et de Berlin pour jouer sous la direction d’un certain Herbert Von Karajan ! et autre invitation à remarquer , celle faite par Pablo Casals pour le Festival de Puerto-Rico.

Mais, il a toujours été captivé par la direction d’orchestre. C’est ainsi que, dès ses années de conservatoire, il travaillera auprès d’Eugène Bigot. A partir de 1980, il développe cette activité à la tête de plusieurs orchestres de chambre comme, le Northen Sinfonia of England, le Scottish Chamber Orchestra et l’English Chamber Orchestra.

Il jongle avec ses deux activités poursuivant une magnifique carrière internationale. En tant que soliste, les plus grands orchestres l’ont accompagné, dirigés par les plus grands chefs, et bien sûr, aux quatre coins du monde. Sa carrière s’est surtout beaucoup déroulée à l’étranger, un peu moins en France, ce qu’il ne regrette pas. C’est ainsi qu’il joue l’intégrale des Concertos de Beethoven sous la direction de Daniel Barenboïm avec l’Orchestre de Paris. Il enregistre aussi, les Sonates de Mozart par exemple, des Toccatas et Inventions de J.S. Bach.

Appelé par des musiciens prestigieux, il trouve le temps de faire de la musique de chambre avec Isaac Stern, Leonard Rose, I. Perlman, Christian Ferras, Jean-Pierre Rampal, Paul Tortelier, les Quatuors Guarnieri et Vermeer,…

A la Halle,  il y a quelque temps, dirons-nous, il a joué le Concerto n°5 de Beethoven, mais pour plus d’infos ! ma mémoire fait défaut !!

Colette

Plus récemment, en 2006  il aura succédé pour quelques années à Augustin Dumay à la direction artistique du Festival de Menton, ce festival parmi les plus prestigieux de l’été. Plus près encore, il a donné des concerts gratuits à Cazoul-lès-Béziers avec un orchestre de 36 jeunes musiciens de 19 nationalités, ce qui l’enchante, car, comme il le dit, des jeunes du XXIe siècle bien plus préoccupés par le qualitatif que par le revendicatif. Le XXe siècle est bien derrière nous.

Mais si vous êtes tenté d’en savoir un peu plus encore, vous savez comment faire……C’était juste pour vous persuader que devant vous, vous aurez à faire avec un grand monsieur du piano.

Michel Grialou

Billetterie en Ligne


Les Grands Interprètes
Olivier Bellamy et Jean-Bernard Pommier
Lundi 29 janvier 2018
Auditorium Saint-Pierre des Cuisines (20h)

Le concert sera précédé d’une rencontre avec Olivier Bellamy à Ombres Blanches, 17h-19h

Informations et billetterie : www.grandsinterpretes.com ou au 05 61 21 09 00

Partager : Facebook Twitter Email

 


Michel Grialou Plus d'articles de