Close

On connaît la chanson… Fortress Around Your Heart par Sting

13 Déc Publié par dans Musique | Commentaires

Chaque mercredi, nous évoquons à travers une vidéo une chanson connue ou méconnue, revisitée ou immortalisée.

1984 : à l’étroit dans Police, Sting quitte le groupe au sommet de sa gloire pour se lancer dans une carrière solo. Le chanteur et compositeur a alors une idée de génie qui consiste à s’entourer des meilleurs et jeunes talents de la scène jazz et jazz-rock.

Voici donc le saxophoniste Branford Marsalis, le pianiste Kenny Kirkland, le bassiste Darryl Jones et le batteur Omar Hakim enrôlés par la pop star. Ils viennent de chez Miles ou Weather Report, mènent déjà une carrière solo (Marsalis) et mettent leur virtuosité au service d’une musique plus rock. Sur disque, The Dream of the Blue Turtles sorti en juin 1985, le résultat déçoit (la voix de Sting écrase les instruments, à quoi bon avoir embauché ces virtuoses pour les « effacer » et les réduire à la stricte fonction de timides accompagnateurs ?), mais sur scène, dans la tournée qui suit, immortalisée par le double live Bring on the Night (ainsi que par le documentaire éponyme de Michael Apted), c’est fantastique. Sting et ses musiciens revisitent le répertoire de Police et les chansons de l’album dans des versions résolument jazzy avec des solos éblouissants (à l’image de celui de Omar Hakim – le meilleur batteur de sa génération selon nous – sur I Burn For You). Même les versions les plus sages sont remarquables, pleines de swing et de classe, comme ce Fortress Around Your Heart (extrait d’un concert parisien au cœur du film de Michael Apted) superbement porté par les musiciens. Le rock quand il est joué par des jazzmen, c’est quand même autre chose…

Christian Authier


Bonus : I Burn For You.


Toutes les chroniques : On connaît la chanson…

Toutes les chroniques : Toulouse, d’hier à aujourd’hui

Toutes les chroniques : Connaissez-vous…

Retour sur des lieux emblématiques de la ville et de sa mémoire


 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Christian Authier Plus d'articles de