Close

L’ensemble vocal Stile Antico, invité des Arts Renaissants

08 Déc Publié par dans Musique classique | Commentaires

Stile Antico, cet ensemble de jeunes chanteurs britanniques au renom grandissant se classe parmi les groupes vocaux les plus originaux et les plus recherchés du moment. Son répertoire s’étend du somptueux legs des compositeurs des Tudor aux œuvres des écoles flamande et espagnole et à la musique prébaroque. Ce chœur anime, avec un programme intitulé « Puer natus est », le deuxième concert de la saison des Arts Renaissants, le 13 décembre prochain, en l’église du musée des Augustins.

Si le nom de ce programme fait écho au style « considéré comme un idéal de pureté musicale », l’ensemble de douze chanteurs réputé dans le monde entier séduit par ses performances vocales exceptionnelles, l’élaboration ingénieuse de sa programmation et la joie manifeste qu’il aime à partager. Basé sur une démarche collaborative, le travail minutieux de recherche et d’interprétation réalisé par Stile Antico permet à chaque individualité de trouver sa juste place. Cette « approche interprétative directe et personnelle du répertoire choral » permet de rendre à la polyphonie de la Renaissance toute sa force évocatrice. Parmi les temps forts de la saison 2017-2018, Stile Antico donnera un concert en Colombie, réalisera deux tournées aux États-Unis, ainsi qu’une résidence à Aldeburgh. Consacré aux Répons des ténèbres de Tomás Luis de Victoria, le douzième enregistrement de Stile Antico pour Harmonia Mundi, paraîtra début 2018.

Avec le Gloria, l’Agnus Dei, le Sanctus et le Benedictus, la Missa « Puer Natus est nobis » de Thomas Tallis constitue l’œuvre principale du programme de ce concert toulousain. Autre œuvre de Tallis, le Videte miraculum énonce le « miracle » de la conception. Faisant alterner polyphonie et plain-chant, l’œuvre répond aux principes d’écriture de l’époque et montre là encore toute la maîtrise et la profondeur d’expression du compositeur. Durant le court règne de Marie Tudor il compose dans le cadre de la nouvelle liturgie imposée. Son apport est considérable et s’ouvre à la modernité par le biais du contrepoint imitatif.

.

Des pièces de William Byrd, Robert White et John Sheppard viennent s’intercaler entre les différents éléments de l’ordinaire de la messe. Le talent accompli de Byrd est sensible dans les 4 pièces du Propre de l’Avent (messes mariales) du « Gradualia Prima » édité en 1605. Ces motets à 5 voix prennent place à divers moments de la messe. Les compositeurs Robert White et John Sheppard appartiennent eux aussi à la brillante génération des polyphonistes de l’école anglaise. Dans son Magnificat à 6 voix, White, qui fut maître du chœur de l’abbaye de Westminster utilise à la fois une harmonisation classique avec mise en valeur de la mélodie à la voix supérieure, et l’emploi subtil du contrepoint.

Ce riche répertoire trouve en l’ensemble Stile Antico l’interprète idéal. Le 13 décembre, l’église du musée des Augustins accueille les échos de l’Abbaye de Westminster.

Serge Chauzy
une chronique de ClassicToulouse

Billetterie en Ligne


Les Arts Renaissants
Stile Antico
mercredi 13 décembre 2017 à 20h30
Eglise du musée des Augustins

Téléphone : 05 61 25 27 32

Réservations


Mécénat
Claude Scavazza
claude.scavazza@orange.fr
Tél : 06 85 33 49 11

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de