Close

Le lecteur

01 Déc Publié par dans Théâtre | Commentaires

Seul en scène, le comédien Yves-Noël Genod présente « la Recherche » au Théâtre national de Toulouse, spectacle au cours duquel il lit et commente des extraits choisis de « À la recherche du temps perdu », de Marcel Proust.

En tant que lecteur, de quelle manière s’est manifesté votre premier contact avec « la Recherche » de Marcel Proust ?

Yves-Noël Genod : «Je l’ai lu à vingt ans, mais pendant trois étés, mille pages par été, dans la Pléiade. J’étais dans un endroit désert où je lisais à l’ombre d’une grange dans la pleine chaleur.»

Quel est votre personnage favori dans « la Recherche » ?

«Mon personnage favori est évidemment le narrateur puisque c’est celui avec lequel on a le plus de proximité, celui qui est le plus émouvant, celui qui s’en sort. Et c’est aussi la seule figure de “saint” au sens où François Mauriac disait qu’il n’y en avait pas une, malheureusement, disait-il, pour sauver le livre. Il se trompait, il y a le narrateur, qu’il oubliait. C’est lui, le plus proche de l’auteur et du lecteur, qui est le saint de cette histoire.»

Quels lieux de « la Recherche » avez-vous fréquentés ?

«J’ai commencé à travailler sur ce projet dans l’hôtel des Roches noires à Trouville où Proust avait sa chambre. Je suis allé à Venise aussi. Je ne connais pas Illiers, en revanche…»

Quelle est votre réplique favorite ?

«Une réplique ? Ne me vient que le célèbre retournement de Swann (et encore est-ce une phrase qu’il se dit à soi-même): “Dire que j’ai gâché des années de ma vie, que j’ai voulu mourir, que j’ai eu mon plus grand amour, pour une femme qui ne me plaisait pas, qui n’était pas mon genre !”»

Quelle est l’adaptation pour le cinéma ou la télévision que vous préférez ?

«Je ne les connais pas. Le scénario d’Harold Pinter aurait sans doute fait un très beau film…»

Le texte de votre spectacle a-t-il changé depuis la création à Paris au début de l’année ?

«Le “même et pourtant autre, comme renaissent les choses dans la vie”. Cette citation de Proust conviendra, je pense.

Propos recueillis par Jérôme Gac
le 6 novembre 2017, pour le mensuel Intramuros

 


Vendredi 1er et samedi 2 décembre, 20h30, au TNT,
1, rue Pierre-Baudis, Toulouse. Tél. : 05 34 45 05 05.

« La Recherche » © Cesar Vayssié

Partager : Facebook Twitter Email

 


Jérôme Gac Plus d'articles de