Close

Ayo offre un spectacle tout en douceur au Bikini

15 Nov Publié par dans Musique | Commentaires

Après un show-case à la Fnac Wilson, Ayo s’est produite sur la scène du Bikini pour un concert intimiste et inspirant.

Une artiste aux dons multiples

Depuis le début de sa carrière, en 2006, Ayo nous plonge dans un univers chaleureux et dansant. Inspirée par ses origines nigériennes et tziganes-romaines, l’artiste mêle à la fois un style soul-folk, mais aussi reggae, voire hip-hop. Dans son dernier album, intitulé simplement Ayo, on retrouve toutes ces influences qui ne sont pas sans nous faire penser à Lauren Hill ou encore Tracy Chapman. L’album entièrement réalisé et produit par ses soins est comme un retour aux origines et à son histoire personnelle.

Un message d’espoir et de paix.

Ayo, qui signifie « joie » en yoruda, porte bien son nom. C’est ce qu’ont pu constater les spectateurs venus nombreux au bikini pour l’applaudir. L’artiste, malgré sa timidité et son tract qui n’ont pas disparu les années passant, affiche tout au long de sa prestation un sourire de bonheur. Mais c’est également un message d’amour qu’elle veut véhiculer dans ses chansons. Un amour universel au-delà des codes et des croyances de chacun. On connaît l’engagement d’Ayo pour ces thèmes-là tout comme son désir de justice et d’égalité. A Toulouse, elle a tenu à réaffirmer ses convictions. Ses mots sur la tolérance, au lendemain d’un 13 novembre, ne peuvent que faire écho en chacun d’entre nous.

Il est impossible, enfin, de ne pas parler de la voix et du groove d’Ayo qui en font une artiste unique que l’on reconnait et apprécie dès les premières notes. Ceci, accompagné d’une grande douceur et d’un plaisir communicatif à jouer, fait du spectacle un réel moment suspendu dans le temps.

Sylvie V.


Dernier single d’Ayo « Paname »

 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Sylvie Vaz Plus d'articles de