Close

Nick Park – « Wallace & Gromit : Cœurs à modeler »

08 Nov Publié par dans Cinéma | Commentaires

Wallace et Gromit au travail, mais aussi amoureux ! Joli programme que ce Cœurs à modeler qui regroupe deux courts-métrages déjà connus du public : Rasé de près (A Close Shave) sorti en Angleterre en 1995, et Un sacré pétrin (A Matter of Loaf And Death) de 2008, réalisés par Nick Park, qui les a coécrits avec Bob Baker.

Dans Rasé de près, Wallace et son chien Gromit se sont lancés dans une entreprise de nettoyage de vitres. Pendant que Gromit lave la devanture de la boutique de laine, sa propriétaire Wendolène et Wallace tombent amoureux. Dans le même temps, de mystérieuses disparitions de moutons entraînent une pénurie de laine. Dans Un sacré pétrin, Wallace et Gromit – enfin, surtout Gromit – deviennent boulangers, alors que déjà 12 de leurs confrères sont morts dans d’étranges circonstances. Wallace tombe amoureux de Piella « la fille du boulanger », égérie des publicités pour les pains Bake-O-Lite. Et pour la première fois, Gromit succombe aux charmes de Fluffy, la petite caniche craintive de Piella.

Mêmes ressorts dans ces deux courts-métrages : grâce aux supers inventions de Wallace qui leur permettent de travailler, les deux compères font la connaissance de femmes dont Wallace tombe amoureux, mettant temporairement Gromit à l’écart. En parallèle de ce flirt, se fonde toujours un mystère avec des méchants très méchants (douze morts de boulangers quand même), résolu par les deux complices, Wallace et Gromit. Le polar, la romance et surtout le burlesque s’harmonisent pour un grand divertissement familial. Aux inventions loufoques du duo – le Knit-O-Matic, le canon à Porridge -, la beauté de la stop-motion de ces deux films n’exclut pas l’inventivité constante de la mise en scène, rendant aussi hommage aux grands noms du cinéma tel Alfred Hitchcock ou au Batman de Leslie H Martinson pour son excellente scène « comment se débarrasser d’une bombe » ou comment faire rire dans un moment dramatique.

Le cinéma des Studios Aardman est truffé de références et d’allusions cinéphiles ludiques comme en témoignera plus tard leur Grande Évasion chez les poules, Chicken Run. L’emploi de la pâte à modeler y trouve une minutie, un sens du détail étonnant, que ce soit les intérieurs, les vêtements ou l’expression même des personnages. A noter que Rasé de près est la première apparition, avant qu’il ait sa série et son film, de Shaun le mouton, véritable hommage à Buster Keaton.

http://images.telequebec.tv/livrables/1138/default/w1920_h1080.jpg

Justement, les aventures de Wallace et Gromit ont la saveur de celles de Buster Keaton ou Charlie Chaplin, la couleur et les paroles en plus. Aucun parent ne boudera son plaisir à accompagner ses petitous pour les voir ou les revoir en salles : entendre une salle entière, quel que soit l’âge, rire aux éclats est un bonheur rare dans lequel les studios Aardman toujours excellent.

Partager : Facebook Twitter Email

 


Carine Trenteun Plus d'articles de