Close

Le retour des Pieds Nickelés

04 Nov Publié par dans Cinéma | Commentaires

Logan Lucky, un film de Steven Soderbergh

Ce film signe la réapparition de Steven Soderbergh dans l’univers du 7ème art, univers qu’il se jure périodiquement d’éradiquer de ses activités…

Jimmy (Channing Tatum) et Clyde (Adam Driver) en pleine réflexion

Fort heureusement, ce parjure refait régulièrement surface. Et cette fois c’est pour nous livrer un polar de la meilleure eau. Dans une Amérique qualifiée de profonde, très éloignée de New York, une Amérique que nous imaginons protrumpiste, le réalisateur nous met sur les pas de deux déclassés, qui plus est estropiés. L’aîné, Jimmy, travaille sur un chantier mais il est renvoyé car un responsable RH vient de s’apercevoir qu’il claudiquait légèrement. Son frère, Clyde, bosse de manière mutique dans un bar, arrivant à réaliser des cocktails d’une seule main car il a laissé l’autre au Moyen Orient.

Mais revenons au chantier en question. Jimmy s’est aperçu qu’un tunnel en construction était mitoyen avec la chambre forte qui allait recevoir toutes les recettes de la plus grande course automobile des USA, l’argent circulant dans des conduits sous pression se vidant dans un même lieu. Loin d’être des professionnels de ce genre de casse, ils se trouvent tous les deux devant le problème de ladite chambre forte. Ils décident donc de demander de l’aide à un expert en la matière, le célèbre Joe Bang. Autre problème à résoudre, ce dernier est …en prison ! Qu’à cela ne tienne, avec un peu de réflexion, trois bouts de ficelle et une équipe de bras cassés invraisemblable, les frangins se lancent dans l’aventure. Et nous avec.

Revenant au meilleur de son cinéma, Steven Soderbergh interpelle ici le tréfonds d’un pays qu’il connaît par cœur, depuis les concours de toutes jeunes miss jusqu’à la tyrannie des sponsors en passant par la musique country, les kermesses improbables, etc. Il s’est entouré d’une poignée de comédiens épatants au premier rang desquels Channing Tatum, Jimmy façon montagne de muscles mais avec toujours cette petite lumière dans le regard qui ouvre sur un cœur gros comme ça.

Son alter ego ici n’est rien moins que le célèbre Kylo Ren du dernier Star Wars, alias Adam Driver, un acteur sensible qui creuse un sillon de plus en plus profond dans le 7ème art. Face à eux, le titulaire de James Bond, Daniel Craig, se glisse avec gourmandise et sous une blondeur virginale dans la peau du tôlard Joe Bang. Parmi les bras cassés, un duo épique formé de Jack Quaid et Brian Gleeson, l’un plus attardé que l’autre, ou vice versa, donne une touche résolument hilarante à cette comédie qui réserve un joli twist final…

Robert Pénavayre

 

Logan Lucky – Réalisateur : Steven Soderbergh – Avec : Channing Tatum, Adam Driver, Daniel Craig, Katie Holmes, Hilary Swank…


Steven Soderbergh – Il est passé par toutes les cases

Monteur indépendant, scénariste, producteur de vidéos, réalisateur de courts métrages, voilà pour les débuts du jeune Steven. Puis c’est le coup de génie récompensé par une Palme d’Or cannoise en 1989 pour Sexe, mensonge et vidéo. Il a à peine 26 ans ! Cela ne lui met pas pour autant la tête à

l’envers. Il explore ensuite le cinéma expérimental, puis s’engage tout de même vers un cinéma plus traditionnel et populaire, bien que toujours un rien sophistiqué. Tous les genres lui sourient, ou à peu près, depuis la comédie jusqu’au thriller en passant par le film catastrophe et la science-fiction. Il a vraiment coché toutes les cases.

Partager : Facebook Twitter Email

 


Robert Pénavayre Plus d'articles de