Close

« Corps (é)mouvants »

04 Nov Publié par dans Danse, Festival | Commentaires

L’interdisciplinarité s’invite au festival le « NeufNeuf », dans une édition tournée vers une génération de jeunes chorégraphes européens.

Pour sa nouvelle édition, le festival de danse « NeufNeuf » ouvre grand ses portes au cirque contemporain ! En 2016, la compagnie Samuel Mathieu – organisatrice du festival – avait opéré un glissement de la danse vers l’univers circassien avec « C’est tout » : un corps à corps sous chapiteau entre une danseuse et un sangleur, sur un texte… de Marguerite Duras. La littérature, le cirque, mais aussi les arts plastiques ne cessent de nourrir les créations de la compagnie toulousaine, dans une recherche esthétique mais aussi philosophique et politique. Le « NeufNeuf « qui ouvre la danse samedi 4 novembre, prendra donc les traits de cette interdisciplinarité, de cette quête de rencontres et de croisements artistiques et humains et de cette physicalité chère à son directeur artistique. Et comme la danse peut exister n’importe où, hors du circuit des théâtres, elle investira les salles municipales et l’espace public, « de la cave au grenier » – pour reprendre le titre du spectacle de la compagnie invitée La Lucarne – dans une programmation de 17 spectacles étendue dans le pays du Sud toulousain. Le « NeufNeuf » s’agrandit d’une autre commune, Peyssies, avec la mise en place du futur lieu de résidence de la compagnie toulousaine. Espace de 400m2 dédié à la création sur le territoire, « Magasin Détail » fera l’objet d’une soirée de présentation en accueillant dès l’ouverture du festival « Performance #2 ou le Déclin », un duo du répertoire de la compagnie Samuel Mathieu. La compagnie présentera également à Muret sa toute nouvelle création « Guerre », pour trois danseurs et trois sangleurs. Cette pièce à la fois tellurique et aérienne est le fruit d’un travail sur un scénario pour le ballet et le cinéma du peintre et performer Yves Klein et dont l’enjeu repose sur le combat artistique entre la ligne et la couleur (le fameux bleu). Comme en écho à cet opus, « L’Hypothèse de la chute » de la compagnie de danse et de cirque Le Grand Jeté interrogera la figure de la chute, du vol et du saut, d’Icare à Denis Darzacq en passant par… Yves Klein.

Au coeur du « NeufNeuf », deux jeunes artistes – Claudia Catarzi (Cie Blu) et Emilie Labédan (Cie La Canine) partageront l’affiche avec leurs « parrains » chorégraphes : Ambra Senatore et Christian Rizzo, lors de deux soirées couplées à Cugnaux. D’autres « carte blanche » sont au programme, comme celle du metteur en scène Christophe Bergon qui dirigera une déambulation avec les étudiants de la cellule chorégraphique du centre James Carlès dans Rieux- Volvestre, ou encore de la compagnie La Lucarne (Aëla Labbé et Stéphane Imbert) qui élaborera une pièce avec les danseurs du 3è cycle du Conservatoire régional. Quant aux chorégraphes et danseurs toulousains Mostapha Ahbourrou et Christophe Le Goff, ils seront tous deux à l’affiche de la même soirée à Cugnaux : l’un avec  « Chambre Zéro » et le second avec « Paradise », un projet mené avec le personnel du Pôle Petite enfance de Cugnaux. En fin de festival, la compagnie suisse Linga nous fera découvrir son spectacle « Tabula » qui partage certaines préoccupations formelles et dramaturgiques avec « Assassins », l’avant-dernière pièce de la compagnie Samuel Mathieu. De son côté, Sylvain Huc – que l’on a vu en septembre place St Georges, à l’occasion du « Jour de la danse » – dévoilera son travail avec les danseurs de la formation Extensions du CDCN de Toulouse. Et le festival de se clôturer comme il a commencé, par la reprise d’une pièce de la compagnie Samuel Mathieu à Peyssies : « Grand Schlem’ » est conçue pour quatre jeunes danseuses, à partir des recherches d’Oskar Schlemmer sur le corps dans l’espace. A noter trois rendez-vous de pensée autour de la danse et de ses pratiques : une conférence sur le tissage entre danse et cirque contemporains (au CDCN de Toulouse), une journée professionnelle consacrée à l’art chorégraphique dans le domaine de la petite enfance (à Rieux-Volvestre) et une table ronde thématique (Quai des arts à Cugnaux) sur le travail des artistes au cœur des territoires.

Sarah Authesserre (Radio Radio / Intramuros)


Du 4 au 19 novembre à Cugnaux, Rieux-Volvestre, Muret, Toulouse, Peyssies

Infoline : 05 61 22 19 09

Programmation :  www.neufneuf.eu

Contact :  www.ciesamuelmathieu.com

photo 1 et 3 : Guerre © Pierre Ricci

Partager : Facebook Twitter Email

 


Sarah Authesserre Plus d'articles de