Close

5 bonnes raisons d’aller voir «Épouse-moi mon pote» au cinéma

04 Oct Publié par dans Cinéma | Commentaires

Vous aussi, vous êtes plutôt morose lorsque l’automne arrive ? Entre l’élaboration d’un budget draconien pour survivre jusqu’à Noël, le manque d’envie de retourner à la salle de sport pour éradiquer ses excès de l’été ou encore le repas du dimanche chez vos beaux-parents que vous cherchez à tout prix à éviter, vous tenez le cocktail spécial déprime de la rentrée et c’est peu réjouissant ! Brrrrr !!

Stop, accordez-vous une pause et prenez la direction du cinéma le plus proche pour découvrir Épouse-moi mon pote, une comédie signée Tarek Boudali ! A ce propos, nous avons assisté à la folle avant-première du film au Mega CGR de Blagnac ce mardi soir. L’occasion de vous donner en exclu 5 bonnes raisons d’aller le voir pour braver ce mois d’octobre avec humour !

  1. Une histoire « folle » … mais pas tant que ça. Tarek Boudali a eu l’idée du film au moment où la loi sur le mariage pour tous était votée. Il est alors parti d’un constat simple : cela offrait beaucoup plus de portes ouvertes au mariage blanc. Après tout, demander de l’aide à son meilleur pote pour s’éviter des problèmes d’expulsion à cause d’un bout de papier périmé, ça tient la route ! Le projet du film est alors lancé pour Tarek Boudali, qui s’amuse en même temps des clichés homosexuels pour mieux les pulvériser.
  1. On ne change pas une équipe (de film) qui gagne : Tarek Boudali, Philippe Lacheau, Charlotte Gabris, Julien Arruti, Philippe Duquesne… ça ne vous rappelle rien ? Si vous n’avez pas tiqué, nous si ! La plupart de ces comédiens ont déjà travaillés ensemble sur des projets passés, menés notamment par Philippe Lacheau. On nous dit même dans l’oreillette que le trio Lacheau-Boudali-Arruti sont des amis de longue date. Cette complicité apporte au film toute la fraicheur, la convivialité et la spontanéité que l’on attend d’une comédie !

  1. Une multi-casquette pour Tarek Boudali. Pour la première fois de sa carrière, le comédien passe derrière la caméra pour mettre en scène son premier long métrage, qu’il a également écrit ! Il jongle ainsi entre l’écriture, la réalisation et son rôle de Yassine dans le film et se révèle être un véritable couteau suisse gérant ces trois disciplines d’une main de maître. Une expérience a priori appréciée puisqu’il travaille actuellement sur son prochain long métrage. Et Bim !
  1. Une première expérience ciné pour Andy Rowski. Alors là, mention spéciale pour cette youtubeuse qui fait ses premiers pas de comédienne sur grand écran et qui surprend par son naturel. La belle est sortie de sa chambre pour jouer la comédie sur un vrai plateau et elle s’en sort à merveille. Le rôle de Claire, jeune architecte au caractère bien trempé, lui va comme un gant. On espère qu’elle ne retounrAndy, ne retourne plus dans ta chambre !
  1. Une comédie alimentée par une machine à gags ! Qu’ils soient verbaux, gestuels ou de situations, il y en a à toutes les sauces et régulièrement dans tout le film. Le responsable des costumes a également dû s’en donner à cœur joie lorsqu’il a sélectionner les tenues des protagonistes (on le soupçonne d’être un peu maso), qui participent à l’effet comique du film. Cela vous donnera ainsi quelques idées pour vos prochaines soirées déguisées ! Bref, une écriture intelligente qui rassemble une panoplie de genres comiques pour un effet des plus drôle !

Camille W


Informations :

Epouse-moi mon pote, comédie réalisée par Tarek Boudali, avec Philippe Lacheau, Tarek Boudali, Andy Rowsky, Charlotte Gabris, Julien Arruti.

Sortie en salles le 25 octobre prochain.

Partager : Facebook Twitter Email

 


Camille Willer Plus d'articles de