Close

Toulouse les Orgues 2017 : l’éloge de la folie !

03 Oct Publié par dans Musique classique | Commentaires

Le festival international Toulouse les Orgues, créé en 1996 par Michel Bouvard et Jan-Willem Jansen, en hommage à Xavier Darasse disparu en 1992, est organisé par l’Association Toulouse les Orgues. Pour sa 22ème édition cette manifestation exceptionnelle déploie tous ses fastes dans les églises toulousaines qui abritent un patrimoine organistique exceptionnel, mais également dans toute la région.

Une quarantaine de manifestations liées à l’instrument-roi sont proposées à tous les curieux. Une vingtaine de lieux, à Toulouse et dans la région, sont investis par quelques 200 artistes venus du monde entier pour célébrer l’instrument de la déraison, ainsi que le suggère le thème choisi pour cette édition « L’orgue rend-il fou ? »

Présentation du 22ème Festival International Toulouse les Orgues. De gauche à droite : Yves Rechsteiner, Directeur artistique, Francis Grass, Délégué à la culture de la Marie de Toulouse, Michel Courtois, Président de l’association Toulouse les Orgues – Photo Classictoulouse –

Comme le proclame Yves Rechsteiner, Directeur artistique de Toulouse les Orgues : « Il y a les dingues de jazz, les fous d’opéra et les cinglés du music-hall. Les toqués de menuet, les fadas de samba. Et puis il y a les organistes. Que l’orgue aurait rendus fous ? Si l’on se fie à l’imagerie populaire, de Nemo à Dracula, la réponse est oui ! »

Rappelons que, parmi les 30 orgues que compte Toulouse, 9 sont classés monument historiques, alors que la région en compte tout de même 370. Depuis 2014, c’est à Yves Rechsteiner qu’a été confiée la direction artistique du festival. Le 21 septembre à l’église du Gesu a eu lieu la présentation à la presse de l’édition 2017, en présence de de Francis Grass, Délégué à la culture de la Marie de Toulouse, et de Michel Courtois, Président de l’association Toulouse les Orgues.

Menée avec brio, esprit et humour, par Yves Rechsteiner lui-même, la présentation, presque exhaustive, du programme musical n’a pu qu’aiguiser l’appétit musical de l’assistance venue nombreuse découvrir les manifestations programmées dans l’esprit du thème choisi cette année. L’imagination préside cette année encore à la composition d’un programme varié, divers et riche en découvertes et en surprises.

Du 4 au 15 octobre, le festival propose des moments de folie baroque comme Cathedral mobile (vendredi 6), les Mad Songs (samedi 7) et La Viole du Diable (dimanche 8), des expériences sonores comme et le Concert-Surprise (samedi 14). Sera également célébrée la remise en musique du grand Cavaillé-Coll de Saint-Sernin après un « relevage », c’est-à-dire des mois de nettoyage, tuyau par tuyau…. Nous pourrons entendre l’instrument dans sa splendeur lors de plusieurs moments forts, du concert d’ouverture avec Michel Bouvard (jeudi 5) au récital du grand chef et organiste Wayne Marshall.

L’orgue Cavaillé-Coll de la basilique Saint-Sernin qui vient de subir son « relevage »

Chaque jour, plusieurs événements viendront titiller la curiosité des mélomanes et des autres : récitals de grands organistes et de talents émergents, concerts associant l’orgue aux instruments les plus divers ou à la voix, concerts aubade…
Comme chaque année, un grand concert symphonique associera, à la Halle aux Grains, l’Orchestre national du Capitole à l’orgue. Dirigé par Joseph Swensen, l’orchestre recevra, ce vendredi 13 octobre, Wayne Marshall à l’orgue numérique dans un programme Widor, Saint-Saëns et Bach.

Les Journées du patrimoine (samedi 16 et dimanche 17) animeront les instruments périphériques, de Toulouse à Cintegabelle, de Saverdun à Lavaur, de Muret à Castanet-Tolosan, de Rieux-Volvestre à Plaisance-du-Touch. Les Journées-Région (lundi 9 et mardi 10) élargiront les perspectives en prenant les dimensions de la nouvelle région Occitanie, avec une escapade en Roussillon.

Le festival s’achèvera sur la Nuit de l’Orgue/Nuit des Fous, réunissant en la basilique Saint-Sernin pas moins de cinq organistes (Jean-Claude Guidarini, Jean-Baptiste Dupont, Virgile Monin, Yves Rechsteiner et Charles Balayer) ainsi que la soprano Nicole Fournié.

Le Concours International Xavier Darasse

Cette année voit également le retour du grand Concours International d’Orgue Xavier Darasse, pour sa 12ème édition. Fondé en 1981 par Xavier Darasse (1934-1992), il propose un concept unique et original : il invite les candidats à imaginer un concert en tant qu’artiste.

Le concours se déroule en plusieurs étapes dont la finale est intégrée au 22ème Festival. Les épreuves se déroulent du 4 au 7 octobre dans des lieux divers adaptés aux programmes choisis par les candidats. Le public pourra se prononcer lors de la finale en votant afin d’attribuer son « coup de cœur » !

Près de deux semaines de folie attendent tous les curieux. Mais comme le proclame avec raison Yves Rechsteiner : « La passion vaut mieux que la raison ! »

 Serge Chauzy
une chronique de ClassicToulouse

Billetterie en Ligne


Toulouse les Orgues

du 04 octobre au 15 octobre 2017

Tél. 05 61 33 76 80

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de