Close

« Le château de verre » : mon père, ce héros ?

03 Oct Publié par dans Cinéma | Commentaires

Sorti ce mercredi dans les salles de cinéma, « Le château de verre », retrace la vie de la journaliste Jeannette Walls.

Un conte de fée défait

L’ambiance du film pourrait paraître idyllique avec une fratrie unie, des parents qui s’aiment et qui veulent faire découvrir un monde original à leur enfant. Et pourtant, derrière les apparences se cachent quelques dissonances…

Rex, le père de famille charismatique, vit dans son monde, un monde qui refuse le conformisme et la société de consommation. Il a le cerveau farci d’idées saugrenues comme celle de construire un château de verre où ils vivront pour toujours.

Leurs quatre enfants vivent au rythme des coups de folies de ces deux adultes pas toujours très responsables.

Ainsi, à coup de flashbacks, l’histoire de Jeannette se déroule progressivement. Et les catastrophes à l’avenant. On découvre un père de plus en plus sombre, possessif et manipulateur. Hanté par ses propres souvenirs, il est tantôt un père aimant et joyeux, tantôt un alcoolique qui oublie de nourrir ses enfants.

Choisir son destin

Il est difficile pour Jeannette de sortir de l’emprise de ce père à la fois génial et destructeur. Or, la jeune femme – joué avec brio par Brie Larson qui avait été révélée par Room – possède un fort caractère et une envie plus forte que tout de faire l’expérience de la vie par elle-même. Pour ce faire, il ne lui reste qu’une issue : fuir.

Nourrie d’idéologies et de pensées combattives, Jeannette suivra son parcours jusqu’à devenir une journaliste accomplie.

Woody Harrelson très convaincant

L’acteur incarne à la perfection le rôle de ce père définitivement particulier. Sa performance serait si proche de la vérité qu’il aurait bouleversé Jeannette Walls lors de sa projection. A noter également la présence remarquée de Naomi Watt dans le rôle de la mère, artiste-peintre tout aussi loufoque.

Le film est une adaptation du best-seller de Jeannette Walls vendus à près de 5 millions d’exemplaires.

Sylvie V.

Partager : Facebook Twitter Email

 


Sylvie Vaz Plus d'articles de