Close

Scène oblique

28 Sep Publié par dans Danse | Commentaires

La première saison de Corinne Gaillard, nouvelle directrice du Centre de Développement chorégraphique national de Toulouse – Occitanie doté du nouveau nom de La Place de la Danse.


Créé par Annie Bozzini en 1995, le Centre de Développement chorégraphique de Toulouse était le premier du genre. Faisant école, il est devenu une alternative aux Centres chorégraphiques nationaux (CCN) confiés à des artistes et présents dans plusieurs villes, mais qui n’irriguent pas la totalité du territoire français : Montpellier est doté d’un CCN, mais pas Toulouse ni Bordeaux. Au fil du temps, plusieurs salles dédiées à la danse contemporaines se sont ainsi appropriées le modèle du CDC qui soutient la danse contemporaine sous tous ses aspects et au bénéfice des artistes comme des publics. Constituant un réseau, elles ont accolé le label à leur nom initial, tel Le Cuvier – CDC d’Aquitaine. Depuis quelques mois, un CDC est désormais désigné comme Centre de Développement chorégraphique national.

Baptisé CDCN de Toulouse Occitanie – suite au regroupement des régions -, l’entité toulousaine était pourtant dénuée de nom, elle n’est d’ailleurs doté d’aucune salle de spectacle mais seulement d’un lieu de répétition qui accueille régulièrement le public pour quelques représentations. Il est aujourd’hui dirigé par Corinne Gaillard qui signe sa première saison depuis son arrivée dans la Ville rose et prend désormais le nom de La Place de la Danse : «il s’affirme ainsi comme le lieu toulousain vers lequel convergent et d’où partent les énergies et les appétits de danse, ceux des artistes comme des publics, des professionnels comme des amateurs. Dans toutes ces missions et propositions, La Place de la Danse lance une invitation permanente à danser et voir danser, à penser et repenser la danse».

Pour fêter cette nouvelle identité, en partenariat avec Arto, le Jour de la Danse se déploiera le samedi 30 septembre en plein air, à la rencontre des Toulousains, avec les chorégraphies de Sylvain Huc (photo) et Willi Dorner sur la place Saint-Georges, de Benjamin Vandewalle en déambulations au départ de la place du Capitole, et les danseurs du Ballet du Capitole en plein entraînement sur la place du Capitole.

Créée au printemps dernier pour les jeunes danseurs en formation au CDCN de Toulouse, la pièce de Fanny de Chaillé « Je suis… » est reprise dans la foulée à la Fabrique de l’Université Jean Jaurès et dans le studio de La Place de la Danse. La chorégraphe explique : « »Je suis… » est une pièce sur le groupe, sur sa forme qui est à la fois fondatrice et empathique mais également coercitive. Comment se révéler, se construire en tant que «je» au sein du groupe sans trop l’affecter ou s’affecter tout en le supportant ? Chacun des interprètes a été amené à se définir en construisant son propre “je suis…” et nous avons ensemble écrit une pièce à partir de cela. Il s’agissait pour moi de travailler en me confrontant à la réalité de ce groupe, un groupe d’étudiants au sein d’une structure, d’une formation destinée à une “extension”. Prendre cette extension au pied de la lettre, comme celle d’un “je” qui pourrait devenir un “nous” commun. On retrouvera la chorégraphe avec un autre spectacle, « les Grands », présenté au TNT.

Marion Muzac livrera cette saison sa nouvelle performance participative, « Let’s Folk », qui invite à partager en scène danses et musiques populaires. La pièce « les Inconsolés », d’Alain Buffard, sera recréée au Théâtre Garonne, où sera repris ensuite « Faits et gestes » de Noé Soulier, artiste associé à La Place de la Danse. Au TNT, on attend le retour de Rachid Ouramdane, et celui de Mathilde Monnier associée à Alan Pauls pour « el Baile » racontant l’Argentine à travers ses danses. Au programme également, la question du couple sera abordée par Les Gens Charles autant que par le duo Enrique Furtado et Aloun Marchal. On annonce les créations de Fabrice Ramalingom et de Georges Appaix au Théâtre Garonne, celles de Marlène Rostaing, de Carole Vergne et de Samuel Mathieu à la Grainerie de Balma, de Yohann Bourgeois au TNT, de Christian Rizzo et d’Alexandre Roccoli à l’Escale de Tournefeuille, etc.

Jérôme Gac


Le Jour de la Danse,
samedi 30 septembre,
de 10h00 à 19h00, à Toulouse. 

Renseignements et billetterie à la caravane, place du Capitole.

« Je suis… », mardi 17 octobre,
12h45, à
 la Fabrique,
Université Toulouse – Jean Jaurès,
5 allées Antonio-Machado, Toulouse.

« Je suis… », jeudi 19 octobre,
19h00, à  La Place de la Danse
 (gratuit) 
CDCN de Toulouse – Occitanie,
5, avenue Étienne-Billières, Toulouse.
Tél. : 05 61 59 98 78.

photo :
« Gameboy » © Jean-François Quay

Partager : Facebook Twitter Email

 


Jérôme Gac Plus d'articles de