Close

Le MSR, Musée Saint Raymond, fait mouche avec une acquisition exceptionnelle

27 Sep Publié par dans Exposition | Commentaires

Notre Musée des Antiques a fait fort avec cette dernière acquisition, une tête qui interpelle surtout par son état. Le traitement subi semble l’avoir épargné de trop de ……traitements !! D’où l’attraction particulière qu’elle exerce parmi les autres merveilles qui l’entourent. On peut se féliciter qu’un concours de circonstances ait permis de faire arriver l’objet jusqu’au MSR.

Les caractéristiques essentielles de la sculpture sont données, fort judicieusement, sur la fiche de présentation jointe. Ce qui nous permet de signaler les qualités multiples du musée lui-même et les efforts de présentation prodigués pour toutes les splendeurs proposées sur les trois niveaux, et je dis bien, les trois niveaux, nécropoles comprises au sous-sol.

Rappelons que ce musée se doit de faire partie de tout circuit intelligent consacré aux musées de l’agglomération toulousaine. On sait qu’il est encore trop négligé par les visiteurs et pourtant, il est remarquable de par ses collections, les activités et animations proposées, sa remarquable rénovation, sa tenue et l’accueil dans son ensemble.

INFO : Depuis juillet 2016, les œuvres du musée sont mises en ligne sur la base Joconde. Créée en 1975, Joconde donne aujourd’hui accès à près de 500.000 notices d’objets, dont 60 % sont illustrées.

Joconde est accessible sur Internet au public le plus large. C’est le catalogue collectif des collections des musées de France. Le musée Saint-Raymond a ainsi rejoint les 350 musées gestionnaires de collections d’archéologie, de beaux-arts, d’arts décoratifs, d’ethnologie, d’histoire ou encore de sciences et techniques qui versent, petit à petit, leurs notices dans ce catalogue.

 Le compte Twitter du MSR est le premier compte certifié des musées de Toulouse.

Un compte Twitter certifié est un compte reconnu comme “officiel” par la certification Twitter. Ce label garantit aux utilisateurs l’authenticité d’un compte d’intérêt public. Twitter considère cela comme une garantie de trouver des informations de qualité et véridiques.

Profitons-en pour signaler les autres sites que le MSR gèrent :

L’amphithéâtre et les thermes de Toulouse Purpan-Ancely

Les jeux dans l’amphithéâtre romain accueillaient les combats de gladiateurs et les chasses. Les spectateurs venaient non seulement de la ville de Tolosa mais également, à n’en pas douter, des alentours. Le monument était en connexion avec des activités commerciales, si l’on en juge par les vestiges découverts. Le débarquement des marchandises, comme des bêtes sauvages destinées aux jeux, pouvait s’organiser facilement depuis quelques barges et pontons, sur la Garonne. Un temple, dominant la rivière Touch, des thermes (dont témoigne une grande piscine publique) et des tombes font de Purpan-Ancely une zone archéologique importante sur laquelle de nombreuses questions restent en suspens. La visite de la piscine romaine ne se fait qu’avec la visite commentée.

> L’ancienne église Saint-Pierre-des-Cuisines

Sous l’église Saint-Pierre-des-Cuisines se trouve un ensemble de vestiges très intéressants. Une nécropole s’est développée dans ce secteur, au débouché du gué du Bazacle, sous l’Empire romain. Au niveau de l’actuelle église, ce n’est cependant qu’à partir du IVe siècle de notre ère que des enfants sont inhumés dans des amphores et des adultes dans des coffres de briques, de tuiles ou de bois. C’est l’époque de la construction de la première basilique funéraire. Sa visite permet de découvrir tout un pan de la Toulouse des premiers temps chrétiens. Le puzzle archéologique qui se dévoile dans ce monument condense dix siècles d’histoire de ce quartier.

.

> La basilique Saint-Sernin

La basilique Saint-Sernin, monument le plus visité de Toulouse, composante du bien « Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France » est inscrite à ce titre au Patrimoine de l’Humanité par l’Unesco et classée Monument Historique.

Elle entretient des rapports étroits avec l’Antiquité romaine. Le visiteur entrant depuis la rue du Taur emprunte la porte Miègeville, véritable arc de triomphe, ornée d’une foule de personnages. Tympan, linteau, consoles ainsi que les deux grandes figures d’encadrement de cet ensemble sont taillés dans le marbre, matériau noble et ici remployé, qui renvoie au caractère historique et universel des personnages représentés.

Michel Grialou


Musée Saint-Raymond

1 Place Saint-Sernin 31000 Toulouse
Tel : 05 61 22 31 44

 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Michel Grialou Plus d'articles de