Close

La nuit au cloître

01 Sep Publié par dans Musique classique | Commentaires

À Toulouse, le festival Piano aux Jacobins s’installe au cloître des Jacobins, mais aussi à l’auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines, à la Halle aux Grains, etc.

Piano aux Jacobins invite chaque année à Toulouse des artistes reconnus et des musiciens de la nouvelle génération pour un mois de récitals. Pour sa 38e édition, le festival retrouve ainsi quelques fidèles du cloître des Jacobins, dont Elisabeth Leonskaja qui ouvrira les festivités avec un programme de sonates de Franz Schubert. Autres habitués, Nicholas Angelich (Beethoven, Brahms, Prokofiev) est attendu en clôture du festival, et Chilly Gonzales se produira à la Halle aux Grains pour une carte blanche teintée de jazz.

Parmi les pointures internationales, on annonce le fabuleux Arcadi Volodos (Schubert, Schumann, Brahms) ou encore le lumineux Sunwook Kim (Bach/Busoni, Beethoven). Après sa belle performance cette année au festival Toulouse d’été, François Dumont (photo) revient au cloître des Jacobins pour un récital dédié à Jean-Sébastien Bach. Au même moment, le danseur Pierre Rigal dansera « Suites absentes » à l’auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines, devant un Disklavier jouant seul le même programme que le pianiste aura préalablement enregistré dans cet instrument Yamaha.

Parmi les talents prometteurs, citons le récital d’Alexandre Kantorow (Brahms, Liszt, Bartók), ou encore ceux du Français Florian Noack (Chopin, Rachmaninov, Ravel, Auber), du Hongrois Benedek Horváth (Liszt, Bartók, Janacek) et de la Géorgienne Mariam Batsashvili (Bach/Busoni, Chopin, Liszt) à l’auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines.

Jérôme Gac
une chronique du mensuel Intramuros


Piano aux Jacobins, du 6 au 29 septembre,
à Toulouse et à Tournefeuille. 

Réservations au 56, rue Gambetta, Toulouse.
Tél. : 08 26 30 36 36.

Francois Dumont © Jean-Baptiste Millot

Partager : Facebook Twitter Email

 


Jérôme Gac Plus d'articles de