Close

La Cinémathèque prend l’air

30 Juin Publié par dans Cinéma | Commentaires

Du 5 juillet au 26 août, la Cinémathèque propose son traditionnel cycle de projections en plein air. Révisez vos classiques…

L’Arme fatale de Richard Donner

Les programmations estivales de la Cinémathèque ont une première vertu : leur variété. Classiques, séries B, comédies, films noirs ou fantastiques, d’autres encore sont invités sans exclusive. Prenons le détour proposé par l’Italie où le truculent Divorce à l’italienne de Pietro Germi avec Marcello Mastroianni (l’une des comédies les plus populaires de l’époque) croisera le cérébral L’Éclipse où Antonioni met en scène le tandem Alain Delon / Monica Vitti. Si La Main au collet ne compte pas parmi les grands chefs-d’œuvre d’Hitchcock, il faudrait être un taliban pour bouder le plaisir de retrouver Cary Grant et Grace Kelly sous le soleil de la Riviera. Idem pour Mars Attacks !, la délirante comédie de science-fiction de Tim Burton et son casting hallucinant (Pierce Brosnan, Annette Bening, Glenn Close, Jack Nicholson, Michael J. Fox, Natalie Portman, Danny DeVito…).

Des chansons et des armes

Dans un registre moins second degré et résolument plus viril, New York 1997 de John Carpenter, qui met en scène lui aussi un président des Etats-Unis, vaut le détour. Quant à Howard Hawks (grand maître de Carpenter), on pourra le découvrir via son versant comédie et Le Sport favori de l’homme. Alain Resnais n’a jamais été meilleur que lorsqu’il glissait un peu de légèreté dans sa gravité. La preuve avec On connaît la chanson, comédie chorale chantée (à l’occasion) écrite par Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui. Les amateurs de pure comédie musicale ne rateront pas Tous en scène, merveille signée Vincente Minnelli avec Fred Astaire, Cyd Charisse et Ava Gardner (excusez du peu… ).

Tous en scène de Vincente Minnelli

On chante aussi dans Rivière sans retour (en l’occurrence Marilyn Monroe) d’Otto Preminger avec Robert Mitchum, à notre sens l’un des meilleurs westerns jamais réalisés. Trente ans après sa sortie, L’Arme fatale de Richard Donner, d’après un scénario de l’excellent Shane Black, n’a rien perdu de son charme gouailleur, de son efficacité, de sa noirceur tempérée d’humour. Le duo Mel Gibson / Danny Glover fait des étincelles, Gary Busey campe un méchant que l’on n’oublie pas. Souvent copié, jamais égalé, L’Arme fatale est devenu un classique du film d’action et du buddy movie. Le programme du mois d’août n’est pas mal non plus (Claude Sautet, Michel Gondry, Richard Fleischer, Wes Craven, Polanski,  Pasolini… ), on y reviendra.

Christian Authier
Un Article de l’Opinion Indépendante


Cinémathèque de Toulouse

Cinéma en plein air

du 07 juillet au 26 août 2017

Partager : Facebook Twitter Email

 


Christian Authier Plus d'articles de