Close

2017-2018 : le bond en avant de l’Orchestre national du Capitole

03 Juin Publié par dans Musique classique | Commentaires

Le 17 mai dernier, à la Halle aux Grains, les responsables de l’Orchestre national du Capitole dévoilaient au public et à la presse le contenu de la prochaine saison de la phalange symphonique toulousaine. La présence du Maire de Toulouse et Président de la Métropole, Jean-Luc Moudenc, aux côtés de Tugan Sokhiev, directeur musical, attestait de l’importance que la municipalité accorde au rayonnement croissant de notre orchestre. Francis Grass, délégué à la culture de la Mairie de Toulouse, Marie Déqué, déléguée aux musiques, Thierry d’Argoubet, délégué général de l’Orchestre et Janine Macca, administratrice générale, ont participé par leur présence à l’établissement d’un bilan de la saison qui s’achève et brossé les grandes lignes de la saison 2017-2018.

L’ascension se poursuit

La saison 2016-2017 aura vu l’Orchestre participer, à Toulouse, à quelques 59 concerts, 44 représentations d’opéra et 11 ballets dans la fosse du Théâtre du Capitole ou à la Halle aux Grains. La fréquentation de près de 100 000 spectateurs a atteint un taux moyen de fréquentation de 85 %. Cette foisonnante activité s’accroît encore au cours de la saison prochaine. En effet 63 concerts sont programmés à Toulouse, 29 sont prévus à l’extérieur, dont 12 à l’international, 2 à Paris et 15 en Région Occitanie. 54 représentations seront assurées au Théâtre du Capitole (33 opéras, 21 ballets). Globalement, l’Orchestre va assurer 146 spectacles (concerts, opéras, ballets), battant ainsi tous ses précédents records !

L’activité concernant les captations audiovisuelles ne cesse en outre de se développer, assurant ainsi un rayonnement international croissant de l’Orchestre. 23 diffusions de radio et de télévision ont été assurées en 2016-2017 et les projets pour la prochaine saison sont particulièrement prometteurs.

La présence à la tête de l’Orchestre de Tugan Sokhiev, son dynamisme, l’adhésion qu’il suscite auprès de ses musiciens et le soutien chaleureux et enthousiaste qu’il reçoit de la part du public ont motivé la prolongation de son contrat d’une année supplémentaire au-delà de 2019, comme cela était initialement prévu. Qu’en sera-t-il après 2020 ? Toutes les options restent ouvertes…

Tugan Sokhiev et l’Orchestre national du Capitole – Photo Marc Brenner –

De nouvelles parutions discographiques

Quelques projets d’envergure concernent la diffusion audiovisuelle. En juillet 2017 paraîtra le DVD d’un concert Beethoven, Bartók, Brahms (mars 2016), avec en soliste Vadim Gluzman. Le DVD de la captation, au Théâtre Bolchoï, de la représentation du Requiem de Berlioz, avec le chœur du Bolchoï et le ténor Saimir Pirgu, paraîtra également chez Euroarts.

Enfin, l’enregistrement CD d’une intégrale des concertos pour piano et orchestre de Beethoven, réalisé en public à la Halle aux Grains, va être lancé à partir de septembre 2017, toujours sous la direction de Tugan Sokhiev, avec la participation en soliste de la grande pianiste russe Elizabeth Leonskaja.

Un autre grand projet se met en place autour de Dimitri Chostakovitch, cher au cœur de Tugan Sokhiev. Au cours des trois années qui viennent le chef et son orchestre envisagent de donner l’intégrale des 15 symphonies du compositeur russe… et d’en réaliser l’enregistrement en DVD à partir des captations de concert. Une légitime ambition qui devrait susciter l’intérêt de tous les mélomanes !

Les tournées régionales, nationales et internationales

La région Occitanie (Montauban, Saint-Céré, Castres, Tarbes, Tournefeuille et Montpellier) et Paris recevront la visite de la phalange toulousaine. En outre, deux grandes tournées internationales seront assurées, sous la direction de Tugan Sokhiev, grâce au soutien privilégié de l’association AÏDA. Du 23 au 31 octobre, l’Orchestre visitera l’Argentine (Buenos Aires), l’Uruguay (Montevideo) et le Brésil (Rio de Janeiro et São Paulo). Du 15 au 21 mars, ce sera le Japon, avec Tokyo, Fukui et Hyogo. Le festival de Peralada (Espagne) recevra également l’Orchestre, dirigé cette fois par Lahav Shani, le 10 juillet.

La grande pianiste russe Elizabeth Leonskaja – Photo Jean Mayerat –

Les concerts toulousains de Tugan Sokhiev

Outre les 13 concerts hors les murs qu’assurera le directeur musical de l’Orchestre, Tugan Sokhiev dirigera 14 concerts à Toulouse. Le concert d’ouverture, le 20 septembre, recevra Elizabeth Leonskaja pour la première étape de l’intégrale Beethoven, en partenariat avec le Festival International Piano aux Jacobins. Tout au long de la saison, Tugan Sokhiev accompagnera de grands solistes invités comme les violonistes Vladimir Spivakov, le jeune Daniel Lozakovitch, Vadim Repin, le pianiste Nicholas Angelich et un quatuor vocal réputé (Erika Grimaldi, Anna Kiknadze, Saimir Pirgu, Vitalij Kowaljow) pour une représentation de la Messa de Requiem de Verdi (8 et 9 juin). Tugan Sokhiev assurera en outre la création mondiale d’une œuvre de commande de Bruno Mantovani. Il animera également deux des cinq concerts de la série Happy Hour du samedi après-midi, ainsi que le concert du Nouvel An qui sera donné trois fois (30 et 31 décembre, 1er janvier) afin de satisfaire un public toujours plus nombreux.

Les chefs invités à Toulouse

Parmi ceux-ci, le public retrouvera avec plaisir les personnalités qui ont tissé des liens forts avec les musiciens toulousains. Joseph Swensen dirigera le concert organisé le 13 octobre en partenariat avec le Festival International Toulouse les Orgues. Puis se succèderont Kazuki Yamada, Andris Poga Thomas Søndergård, Josep Pons, Long Yu, Enrique Mazzola…

De nouvelles baguettes à découvrir sont invitées : Dylan Corlay, Maxim Emelyanychev, Kahchun Wong, Giacomo Sagripanti, Ben Gernon, Klaus Mäkelä, Stanislav Kochanovsky, David Nieman, Clemens Schuldt et Marcelo Lehninger.

Le chef d’orchestre américain Joseph Swensen – Photo Jean-Baptiste Millot –

Cinq concerts pédagogiques seront également animés par Jean-François Zygel, alors que Christophe Mangou poursuivra sa mission stratégique d’accueil et d’initiation des jeunes publics. Les deux concerts offerts aux étudiants, devenus traditionnels, seront dirigés successivement par Kahchun Wong (17 novembre) et Tugan Sokhiev (13 janvier).

Notons enfin que la création musicale aura droit de cité. Outre celle de la nouvelle partition de Bruno Mantovani, l’œuvre intitulée Sawti’l Zaman, à la mémoire de Pierre Boulez, de Benjamin Attahir, qui n’avait pas pu être créée au cours de la saison qui s’achève, le sera le 23 févier. Le 16 juin, ce sera la création française du concerto pour violon, La joie de la souffrance, du compositeur chinois Qigang Chen. Et puis, à la suite du succès de son concert toulousain de décembre 2016, le DJ Jeff Mills revient à la Halle aux Grains pour la création mondiale de la commande de l’Orchestre intitulée Lost in space.

Les solistes invités

Les grands pianistes du moment seront très présents. Richard Goode, Bertrand Chamayou, François-René Duchâble, Andrei Korobeinikov, Roger Muraro, Fazil Say, ainsi que Wayne Marchall à l’orgue, s’ajouteront à ceux que Tugan Sokhiev va accompagner. Aux violonistes Nicolas Dautricourt, Josef Spacek, Akiko Suwanai, Sergey Khatachatryan, Baiba Skride et Chad Hoopes, s’ajoutera le violoncelliste Edgar Moreau.

Les 125 musiciens que compte maintenant l’Orchestre national du Capitole, ainsi que tous les mélomanes peuvent donc se préparer à suivre une saison 2017-2018 riche et variée.

Serge Chauzy
une chronique de ClassicToulouse


 

Orchestre National du Capitole

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de