Close

Le chef d’œuvre lyrique de Tchaïkovski sur grand écran

12 Avr Publié par dans Cinéma, Opéra | Commentaires

Opéra – MET de New York – Eugène Onéguine de Piotr Ilitch Tchaïkovski 

Créé par les élèves du Conservatoire impérial de Moscou en 1879, Eugène Onéguine, l’opéra le plus célèbre de Tchaïkovski, d’après le roman en vers de Pouchkine, est l’œuvre d’un compositeur de 39 ans qui s’est imposé comme LE musicien du romantisme russe.

Anna Netrebko

L’histoire de cette passion amoureuse partagée trop tardivement, tachée de sang, véritable flot d’une nostalgie dont l’âme russe est seule porteuse à un tel point d’acmé, est avant tout le portrait d’une jeune femme, Tatiana, victime d’une fulgurance sentimentale pour un jeune et arrogant hobereau. Cet ouvrage contient des airs qui sont parmi les plus connus de ce compositeur. Il en est ainsi de la scène magnifique dite « de la lettre », dans laquelle Tatiana confie à la plume son amour pour Onéguine, un élan fatal qu’elle regrettera, il y a aussi l’air, plus court mais d’une mélodie infinie, chanté par Lenski, le fameux « Kouda, kouda », un déchirant adieu à la vie, véritable cheval de bataille des ténors dans les concours de chant, sans oublier la fameuse polonaise qui ouvre le dernier acte. Mais avec cet opéra ce sont aussi bien d’autres moments d’émotion figurant parmi ce que l’art lyrique sait nous offrir de plus accompli.

Dans les rôles principaux, le MET nous propose Anna Netrebko (Tatiana), Peter Mattei (Onéguine), remplaçant Dmitri Hvorostovsky initialement prévu, Alexey Dolgov (Lenski), Elena Maximova (Olga) et Stefan Kocan (Grémine). Somptueuse distribution donc, dirigée par Robin Ticciati dans une mise en scène de Deborah Warner créée in loco en octobre 2013. En ce 22 mars, nous assisterons à la dernière représentation de ce spectacle cette saison.

Rendez-vous donc le samedi 22 avril au Gaumont Wilson à 18h55 et au Gaumont Labège à 17h55, un peu plus tôt donc afin de bénéficier de la conférence pré-retransmission au cours de laquelle Robert Pénavayre vous fera pénétrer les arcanes dramatiques et vocaux de cet ouvrage et vous parlera des interprètes de la soirée.

Réservations aux guichets de ces cinémas ainsi que sur www.pathelive.com

Serge Chauzy


Eugène Onéguine (Piotr Ilitch Tchaïkovski)

samedi 22 avri 20l7 à 18h55 (Gaumont Wilson) et 17h55 (Gaumont Labège)

En direct depuis le Metropolitan Opera de New-York

Diffusé dans vos cinémas Gaumont de Toulouse

Réservations


Culture 31 – L’Essentiel de la Culture
Communication / Partenariats
contact@culture31.com

La Rédaction
redaction@culture31.com
http://blog.culture31.com/la-redaction/


 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de