Close

Portraits d’Instagramers #14 : @remysirieix

23 Fév Publié par dans Médias, Photo, Portraits | Comments

Durant plusieurs semaines, nous allons vous faire découvrir certains amateurs de photos, faisant partager leur expérience dans une communauté très active numériquement : les Instagramers. Utilisant l’application mobile Instagram (d’où leur nom), le but est de redécouvrir Toulouse par leurs yeux de photographes, mais aussi de découvrir plus en avant qui ils sont, et quels rapports ils entretiennent avec l’art, avec Toulouse et avec la vie même. Nous continuons aujourd’hui notre série avec un jeune photographe amateur de 26 ans qui traverse les arts, puisqu’il est fondateurdu magazine Opus-musiques (@opusmusiques) ainsi que community manager dans l’agence de communication Adeque (@adeque). Mais avant, découvrons la Découverte du Dimanche d’IgersToulouse, puisque c’est @remysirieix qui a été sélectionné cette semaine :


•1- Depuis quand es-tu sur Instagram?
. Depuis presque 2 ans maintenant.

•2- De quelle façon prends-tu tes photos ?
. Je prends pour l’instant toutes mes photos avec un Samsung Galaxy S5.

•3- Quelle application de traitement photos utilises-tu ?
.Pour le traitement je passe par Snapseed, merci @paps31 d’ailleurs pour la découverte de l’appli !

•4- À Toulouse, quel est l’endroit que tu préfères prendre en photo ou qui t’inspires le plus ?
.C’est difficile de choisir… Disons le long de la Garonne, du pont des Catalans au Pont Saint Michel en passant par la Grave, la Prairie des Filtres et les Quais.

•5- Quel (s) compte (s) apprécies tu et souhaites tu partager avec nous ?
.Là aussi très difficile de choisir. Je vais en profiter pour mettre en avant @OpusMusiques qui partage des photos musicales toulousaines avec #RythmezToulouse, (une équipe de photographes avec @manondez @injall31 et @tbiarneix).

Je vais essayer de ne pas citer @caumique ou @doxshadow qui sont très souvent mis en avant et c’est vrai qu’ils ont des très belles idées… .

Je vais faire un clin d’œil à @will_tm parce que d’abord c’est le meilleur photographe que je connaisse et ensuite parce qu’il a toujours un regard très critique sur la photo et pousse son entourage à proposer des photos qui racontent quelque chose.

Merci encore Rémy pour ce bel échange.
N’hésitez pas à parcourir sa galerie !
Post par @veryfabulousfab


@remisirieix

@remysirieix

D.V : Est-ce que ton activité sur Instagram, à travers les walks et échanges directs, t’as permis de modifier ta vie sociale « réelle » en te faisant des amis, de trouver des emplois, faire des voyages etc.

Remysirieix (R) : C’est une super question ! Trouver un job non mais tisser des liens clairement oui. Avec mon travail de Community Manager à l’@agenceadeque, je dis souvent que les réseaux sociaux sont des accélérateurs de vie, mais il s’y passe globalement les mêmes choses que dans la « vraie vie »: on découvre plus vite des gens, on est aussi parfois déçu par d’autres. Et j’ai fait de vraies rencontres amicales grâce à Instagram : William, Camille et Leo (respectivement @will_tm – que nous avons découvert récemment ici@caumique  et  @aeracli) sont des personnes formidables que j’ai rencontrées avec Manon (@manondez) grâce à Instagram, on s’organise souvent des week-ends à droite ou à gauche. Ce sont plus que des @ ce sont des gens avec qui on partage des choses vraies, des moments forts et la photo n’est pas le seul sujet d’affinité même s’il reste la base de ces amitiés.

Et pour ce qui est des voyages c’est vrai que maintenant avec Manon avant de partir quelque part on regarde sur Instagram en amont ce qu’on peut y trouver. Notre prochain voyage sera certainement Lisbonne et Instagram est un vrai plus pour organiser notre périple !

Se balader et découvrir.

Se balader et découvrir.

D.V : Tu partages un lien étroit avec la musique. Penses-tu que cela impacte ta photographie?

R : La musique, c’est une passion qui s’est concrétisée par la création d’un webzine musical : @opusmusiques. En revanche, je suis incapable de faire des photos de concert, on a dans l’équipe des photographes qui font très bien ça. Pour répondre à ta question, la musique n’a pas d’impact réel sur les captures d’images que je fais. J’aime partager mes pépites par contre, comme mes vinyles, ou ajouter de temps en temps une légende musicale (quand ce n’est pas un petit jeu de mots).

RS

Des pépites parmi d’autres.

D.V : On remarque que beaucoup de tes photos sont aériennes et tournées vers le ciel et les nuages. Est-ce là quelque chose de volontaire, ou une tendance naturelle?

R : Les photos aériennes, je pense que c’est un moment. Suivant les endroits où tu vas, tu ressors avec des séries d’images différentes. Instagram m’a permis de voir Toulouse et les alentours différemment. Mon œil est peut-être plus ouvert, je découvre sur le réseau des lieux que je n’aurais jamais cherché. Ca donne aussi des envies de voyage ou d’escapades !

Pour les photos de ciel, il y en a une qui me tient tout particulièrement à cœur, qui est prise à Pinsac dans le Lot. C’est le village de mon enfance, je suis passé je ne sais combien de fois devant cet endroit sans jamais m’y arrêter. De retour un week-end, j’ai voulu prendre le temps d’apprécier ce moment, tout simplement.

Pour ce qui est des nuages, c’est vrai que je préfère qu’ils soient présents sur les photos : ça permet de finir de dessiner une scène, ils n’ont jamais la même forme, la même densité, la même couleur sur un coucher de soleil. C’est très créatif comme élément !

LEs nuages, éléments aussi créatif que @rémisiriex lui-même.

Les nuages, éléments aussi créatif que @remysirieix lui-même.

D.V : Tu es actif parmi la communauté animée par Igerstoulouse. Qu’attends-tu d’eux pour le futur de cette même communauté?

R : On a la chance d’avoir une communauté @igerstoulouse très active. J’y ai fait des rencontres formidables comme on l’évoquait tout à l’heure. Ce sont eux qui me donnent aussi envie de faire des « photos » et peut-être demain d’apprendre à manier un reflex. J’espère aussi faire d’autres walks avec la team @igerstoulouse, ici ou peut-être ailleurs : l’an dernier nous sommes allés à Bordeaux rencontrer d’autres instagrammeurs français, c’était un super moment.
Le dernier walk, organisé par l’équipe à l’université Jean Jaurès du Mirail, était très créatif, dans un lieu où personne n’aurait pensé aller faire des photos un samedi matin. Ce genre de walks, c’est peut-être ça que j’attendrais d’IgersToulouse, pour redécouvrir encore Toulouse et ses secrets.

D.V : Enfin, pourquoi la photographie?

R : Je vais parler plus d’Instagram que de photographie, je ne suis pas photographe du tout. Je fais des captures avec mon téléphone donc faisons attention à ne pas dire que tout le monde est photographe. Il y a un gouffre entre Instagram et photographie je trouve.
Cependant, Instagram a clairement changé mon œil sur Toulouse et sur ma façon de regarder en général, m’a proposé de découvrir des choses inattendues. J’ai vu et vécu un coucher de soleil magnifique aux Pont Jumeaux il y a quelques mois que je n’aurais jamais vu sans être allé sur Instagram (c’était durant un walk, le premier ou deuxième auquel je participais je pense).

Je marche dans Toulouse avec l’esprit plus ouvert, je regarde la ville et la campagne différemment. C’est toujours agréable de retrouver des amis pour se balader dans Toulouse ou vadrouiller pas très loin pour aller découvrir ce qui nous entoure, en se disant qu’on aura peut-être aussi des choses à partager sur Instagram. Mais le principal reste de vivre ces moments !

« Mais le principal reste de vivre ces moments »

Nous remercions @remysirieix pour cet interview ! Bien que la musique n’influence pas sa pratique, ces deux arts peuvent être liés comme nous le verrons bientôt au travers d’un photographe de concerts. En attendant, n’hésitez pas à découvrir le compte Instagram créatif de @remysirieix:

Accéder directement à son compte en cliquant sur l’image

On se retrouve d’ici quelques jours pour la suite de la série. D’ici là, pensez que la Musique guérit tous les maux. Vous pouvez aussi retrouver le travail d’Opus Musiques ici.

David Vacher


Portraits d’Instagramers #1 : @Coralietlse
Portraits d’Instagramers #2 : @j.solal
Portraits d’Instagramers #3 : @clefmenthe_in
Portraits d’Instagramers #4 : @julietteveutdusoleil
Portraits d’Instagramers #5 : @photog_raphy31
Portraits d’Instagramers #6 : @ry4n_31
Portraits d’Instagramers #7 : @y.vigourel
Portraits d’Instagramers #8 : @julio.flo
Portraits d’Instagramers #9 : @manondez

Portraits de ManIgers 1/6 : @veroniqueacerbis
Portraits de ManIgers 2/6 : @arinyx
Portraits de ManIgers 3/6 : @caumique
Portraits de ManIgers 4/6 : @juanitographe
Portraits de ManIgers 5/6 : @toulouz_1
Portraits de ManIgers 6/6 : @veryfabulousfab

Portraits d’Instagramers #11 : @Claireclemz
Portraits d’Instagramers #12 : @will_tm
Portraits d’Instagramers #13 : @jacadit

Partager : Facebook Twitter Email

 


David Vacher Plus d'articles de