Close

Un Québécois à New York

05 Fév Publié par dans Musique classique | Comments

Yannick Nézet-Séguin est attendu à la Halle aux Grains avec l’Orchestre de chambre d’Europe, dans la saison toulousaine des Grands Interprètes.

yannick nezet seguin

Yannick Nézet-Séguin (photo) est le successeur à New York de James Levine, lequel a occupé durant près de quarante ans le poste de directeur musical du Metropolitan Opera de New York. Le Québécois est assurément l’un des chefs les plus actifs de la planète, dirigeant jusqu’à 135 concerts certaines saisons. Né en 1975, sa personnalité aussi attachante que charismatique est liée pour de longues années encore au modeste Orchestre métropolitain de Montréal, dont il assure la direction artistique depuis l’an 2000.

« Le fait que j’accorde de l’attention au dernier musicien au fond de l’orchestre, ça dit bien d’où je viens. Je viens d’une société égalitaire, beaucoup plus qu’en Europe, où les rapports sont très hiérarchisés, et aux États-Unis aussi, dans le fond. Mon côté montréalais ou québécois s’exprime dans ma volonté d’unir les gens et de tous les mettre sur un pied d’égalité », confessait Yannick Nézet-Séguin au quotidien canadien La Presse.(1)

Directeur musical de l’Orchestre de Philadelphie depuis quatre ans, il a sauvé de la faillite cette prestigieuse phalange qui joue désormais à guichets fermés. Avec ces trois formations américaines, Yannick Nézet-Séguin devrait donc se faire plus rare ces prochaines années en Europe. Il fréquente la Halle aux Grains depuis plus de dix ans, puisqu’il y a fait ses débuts européens et a dirigé l’Orchestre du Capitole avant l’arrivée de Tugan Sokhiev. Il s’y est dernièrement illustré avec le Philharmonique de Rotterdam, dont il quittera la direction musicale au terme de la prochaine saison.

Yannick Nezet-Seguin« Je crois de plus en plus à la chimie qui s’opère entre un chef et un orchestre. Disons qu’un orchestre, c’est cent ingrédients mêlés ensemble. Le chef, lui, apporte un nouvel ingrédient qui modifie la chimie. Je me rends compte que lorsque je dirige la même œuvre avec chacune de mes trois familles musicales, l’œuvre prend une couleur différente. À Philadelphie, la couleur n’est jamais légère: elle est dense et riche ; c’est du velours rouge foncé. À Rotterdam, l’orchestre a une beauté plus brute ; sa couleur serait vert minéral ou vert-de-gris. Avec cet orchestre, je travaille plus comme un sculpteur ou un tailleur de cristal pour que la musique soit plus polie et qu’elle respire davantage. Quant au Métropolitain, au risque de paraître “quétaine”, je dirais que sa couleur, c’est un beau bleu : c’est mon orchestre le plus doux et le plus tendre », constatait-il en 2014.(1)

Nézet-Séguin a surtout déjà brillé plusieurs fois à la Halle aux Grains, à la tête du fabuleux Orchestre de chambre d’Europe (COE), avec lequel il a notamment enregistré des opéras de Mozart, l’intégrale des symphonies de Robert Schumann et de Felix Mendelssohn. « Une de mes croyances fondamentales, c’est que je suis au service de mes musiciens. Mais attention : pour être à leur service, il faut accepter de prendre des décisions. Les musiciens veulent de la clarté et de l’autorité. Comme chef, j’ai bien servi mes musiciens si je leur ai fourni les conditions idéales leur permettant de servir l’œuvre et son compositeur », assurait-il dans La Presse, avant de déclarer dernièrement dans Libération : « Je ne veux pas d’un son “Yannick Nézet-Séguin”».(2)

À l’invitation des Grands Interprètes, il revient à Toulouse avec le COE pour diriger la Symphonie « Pastorale » de Beethoven, la Symphonie « Funèbre » et le Premier concerto de Haydn, interprété par le violoncelliste Jean-Guihen Queyras.

Jérôme Gac
une chronique du mensuel Intramuros

(1) La Presse (22/09/2014)
(2) Libération (14/11/2016)

Orchestre de chambre d’Europe, jeudi 9 février, 20h00, à la Halle aux Grains,
place Dupuy, Toulouse. Tél. : 05 61 21 09 00.

Rencontre avec Y. Nezet-Séguin et J.-G. Queyras, jeudi 9 février, 16h30, à la Fnac,
16, allées Franklin-Roosevelt, Toulouse.

nezet


seguin17

.

Les Grands Interprètes

Chamber Orchestra of Europe
Yannick Nézet-Séguin , direction
Jean-Guihen Queyras, violoncelle

Jeudi 9 février 2017 – 20h
La Halle aux Grains

Mécénat / Partenariats
Nathalie Coffignal
ncoffignal@grandsinterpretes.com
Tel : 05 61 21 09 61

photos : Y. Nézet-Séguin ©
Hans Van der Woerd

Partager : Facebook Twitter Email

 


Jérôme Gac Plus d'articles de