Close

Marie Sigal, quand corps et mots ne font qu’un

03 Fév Publié par dans Musique actuelle | Commentaires

Chuutttt!!!!! C’est un concert en clandestinité que donne Marie Sigal à l’occasion des portes ouvertes de la médiathèque de Gaillac. Moment de rencontre avec un public restreint, invitation aussi pour un atelier chant/calligraphie organisé par l’agglomération qu’animera la chanteuse avec sa mère peintre en ce début d’année 2017, avant de s’envoler pour la scène parisienne qui l’attend grandement.

Marie Sigal 

Pianiste de formation, on a aussi connu Marie Sigal dans le Trio Tenza qui alliait savamment thèmes traditionnels et verve rock. Sa carrière solo a pris des détours variés, avec des compositions en anglais, en espagnol et en chinois. Sous couvert de son prochain album qui sortira fin 2017, elle nous livre ici son âme sans cacher ses influences littéraires. Ses morceaux composés tels des elixirs potents reprennent les classiques Nougaro, Queneau, Eluard et nous éveillent à la détresse et à l’espoir de contemporains inconnus tel que Gaston Miron (L’homme rapaillé, 1970). Ce dernier, commente-t-elle, écrit comme il parle. Sigal, elle, chante comme elle respire; des notes tendres, profondes, de l’humour et de l’autodérision aussi, voire même des grivoiseries, elle nous tient en haleine. Seule en scène, elle tricote sa propre poésie à l’aide d’une pédale loop donnant des choeurs de voix aux timbres différents, des beats, des halètements.

.

.

Le tout donne corps aux mots et irrigue un univers onirique. Son piano velouté, tour à tour, nous plonge dans un intérieur intimiste duquel rejaillissent des cris de joie et de mélancolie. « Les murs ont transpiré sur les carreaux de la fenêtre » dans la Chambre rouge de son souvenir. Elle sonde sans masque – au risque même d’improviser – la palette de sa voix, un instrument à part entière. « La musique n’a pas besoin de langues », poursuit-elle en révélant ses origines hispano-polonaises. C’est le refrain de son pays que n’oublie pas l’exilé qui traverse les frontières. A nous de la suivre pour savoir ce qu’elle gardera après son départ… pourvu qu’elle nous revienne!

Jean Ancel

Site Internet – Prochain album à sortir fin 2017

Partager : Facebook Twitter Email

 


Plus d'articles de