Close

Sky High Art, ou l’Art de regarder passer les nuages

12 Nov Publié par dans Médias, Photo | Commentaires

Il est des situations où le plus fervent des optimistes ne trouvera qu’un moment de doute.

Prenez le mois de novembre. Les jours raccourcissent et les averses se multiplient. Le réveil apporte le résultat sinistre d’une élection de l’autre côté de l’Atlantique quand, derrière la Méditerranée, les conflits s’éternisent et un immense désastre humain se pérennise. Partout les clairons commémorent une boucherie mondiale alors que les nations se recueillent autour des traumas d’attentats barbares et sans frontières.

Pris dans l’angoisse, l’optimiste fervent n’a plus qu’une solution pour garder ne serait-ce que le souvenir de son euphorie: regarder passer les nuages.

sha-2

C’est ce que propose le très poétique, et donc très utile, blog Sky High Art.

Tout est dans le titre. Tout est dans l’image. Sky High Art publie des photographies de cieux et de nuages. Il n’y a aucune théorisation, aucune volonté d’esthétisation au-delà de la grâce naturelle des éléments. Sky High Art publie des photographies de cieux et de nuages prises avec un téléphone portable: point.

L’humilité et la douceur du projet sont aussi celles de son auteur. D’elle ou de lui, on ne sait rien : ni son nom, ni son genre, ni son origine. Sur la page d’accueil, deux lignes résument la charte du site: « Toutes les images sont libres de droit pour votre utilisation personnelle, souvenez-vous juste de citer leur source ». Dans un univers de hurleurs virtuels et de copyrights, c’est une provocation par la bienveillance.

La photographie permet à tous de partager, l’espace d’un instant, l’exacte vision d’un autre : d’utiliser ses yeux, de porter le même regard et de ressentir ses émotions. C’est pourquoi elle est, de tous les médias, potentiellement le plus fédérateur.

En photographiant les cieux, l’auteur de Sky High Art nous offre un espace de rencontre où la lumière existe et où chacun a sa place, indépendamment de son nom, son genre ou son origine.

Discrètement, le blog nous rappelle qu’une réalisation individuelle, si minuscule semble t-elle, est porteuse d’une richesse au-delà du prévisible, et qu’il n’est jamais vain d’essayer.

Voilà enfin une bonne nouvelle. Les optimistes vont de nouveau pouvoir respirer.

Eva Kristina Mindszenti


Toutes les photographies sont issues de Sky High Art

Sky High Art : http://clouddaily.tumblr.com/

sha-5

 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Eva Kristina Mindszenti Plus d'articles de