Close

12ème Festival Electro Alternativ : du 8 au 18 septembre

29 Août Publié par dans Festival, Musique actuelle | Comments

En septembre, le festival des cultures électroniques et digitales revient faire danser la ville rose pour la 12ème édition. Du 8 au 18 septembre, une dizaine de soirées dans des lieux emblématiques de la ville permettront à tous les amateurs de musiques électro de danser, découvrir et faire la fête grâce à une fois de plus, une belle programmation.

EA12

Les musiques électroniques sont souvent sous-estimées par les services publics et les institutions. A Toulouse, si l’activité de ce domaine est aussi riche, c’est en partie grâce à l’association Regarts. Active depuis maintenant 15 ans, elle promeut les cultures électroniques et réalise un vrai travail de démocratisation et de médiation des créations artistiques digitales au sens large, pas seulement musicales. Ayant pour activité principale l’organisation de concerts de musiques électroniques, l’organisation a aussi mis en place grand nombre d’événements variés au sein du festival Electro Alternativ, comme des masterclass, expositions, projections de création visuelles, atelier d’initiation à la musique assistée par ordinateur (MAO), etc.

L’an dernier, le festival Electro Alternativ a fait vibrer Toulouse pendant 2 semaines et demi avec presque une vingtaine d’événements dans 9 de lieux différents. Un programme énorme sur une période très longue. Cette année, le festival se déroulera sur un laps de temps plus réduit avec moins d’événements, mais par pour autant moins intéressants. En effet, la programmation de cette année est brillante : des pionniers aux figures montantes de la musique techno, en passant par la tropical bass, la trance progressive, la house, la techno mélodique et d’autres, il y en a pour tous les goûts.

JM

Quelques jours avant le début officiel du festival, la soirée de pré-openning le 27 août annonce une tête d’affiche remarquable : Jeff Mills. Pionnier de la techno de Détroit des années 1990, l’homme appelé « The Wizard » est un des fondateurs du label Underground Resistance, collectif d’artistes fondé à Détroit en 1989 ayant beaucoup influencé le mouvement techno. Il est aussi le fondateur du label Axis Records, basé à Chicago depuis 1991 et encore actif aujourd’hui. Il sera donc au Bikini le 27 août, accompagné de Modgeist, un toulousain qui réalise des lives modulaires, et du toulousain Overtal.

Le 8 septembre, l’inauguration du festival avec Robert le Magnifique suivi de l’anglais Rival Consoles aura lieu dans un endroit bien particulier. Electro Alternativ explore chaque année des spots inédits pour organiser ses événements, et pour cette soirée, c’est le Théâtre Garonne qui a été choisi. Le lendemain, c’est une double soirée au Bikini, temple des soirées électro toulousaines, qui nous attend. En première partie de soirée, nous pourrons apprécier le live de Elektro Guzzi, des autrichiens innovants : techno instrumentale. En collaboration avec l’association toulousaine Nagual Project, la seconde partie de soirée à partir de minuit sera aux couleurs de l’acid house. Le grand Legowelt sera pour l’occasion accompagné de Tin Man, Maureille et Mila Dietrich.

Le 10 septembre, le festival remet une couche de soirée en deux parties, et cette fois-ci à Tournefeuille dans la salle Le Phare. En début de soirée pour le tout petit prix de 5€, c’est le toulousain Proleter accompagné de deux DJs de C2C qui feront groover le public. DJ pFel (Beat Torrent) ainsi que DJ Greem (Hocus Pocus) viendront scratcher les platines pour balancer leur electro jazz hip-hop aux sonorités soul qui plaisent à tous. Par la suite, c’est la house et la techno qui feront danser les fêtards, avec de belles têtes d’affiche. On commence par Lil Louis, pionnier de la house music de Chicago dans les années 1980 et 1990. Motor City Drum Emsemble proposera une house de la même époque, le tout accompagné de Minimum Syndicat.

La semaine d’après, le festival reprend avec la soirée tropical bass à l’Atelier TA le jeudi soir, avec Baja Frequencia, Reco Reco et le toulousain Yeahman. Le lendemain au Centre Culturel Bellegarde se succèderont Flamingods, Spreads et Inky Inquest pour une soirée pleine de surprises. Mais c’est surtout pendant le week end s’enchaîneront les concerts pour une fin de festival en beauté. Le vendredi, double soirée au Bikini : le concert de Thylacine, Clozee et Tom Terrien avant minuit, et par la suite des artistes de trance progressive jusqu’au petit matin. Le samedi, un closing de festival de qualité nous attend : Electro Alternativ donne carte blanche au grand label français Hungry Music pour soirée techno mélodique et accoustique. Avec la première partie de soirée dans la cour du musée des Abattoirs puis l’after au Bikini, les quatres artistes emblématique du label : N’To, Worakls, Joachim Pastor et Stereoclip se partageront les scènes.

Bikini

Bref, 10 jours de beaux concerts, mais ce n’est pas tout. Une conférence co-organisée avec l’association Avant Mardi intitulée « Quelles stratégies de développement pour des artistes de musique electro » aura lieu au Metronum le 9 septembre. Pour les amateurs de production de musique électronique, deux jours de workshop (débutants et intermédiaires) sur le logiciel Ableton Live sont proposés au Centre Culturel Bellegarde les 13 et 14 septembre. Cette douzième édition du festival Electro Alternativ présente d’avance une richesse artistique et culturelle remarquable.

electro alterPlus d’informations : Site internet du festival

Partager : Facebook Twitter Email

 


iMaestro Plus d'articles de