Close

Le festival Intergalactic nous envoie dans l’espace avec sa programmation « hip hop all school »

28 Avr Publié par dans Musique actuelle | Commentaires

Un an et demi après la première édition, l’association Jerkov revient avec le deuxième festival Intergalactic qui investit cette fois-ci le Bikini, les 18 et 19 mai. La devise « hip hop all school » de l’événement propose une programmation des plus riches. 

L’association Jerkov, active sur Toulouse dans le secteur culturel depuis maintenant plus de 10 ans, réalise des actions diverses tout au long de l’année. A la fois tourneur d’artistes à l’échelle européenne et organisateur de concerts dans la ville rose, l’association réalise aussi des « actions socio-culturelles et solidaires ».

En octobre 2014, le premier festival Intergalactic avait investi le Connexion Live et proposait déjà un bel événement avec des noms comme Kacem Wapalek ou Demi Portion à l’affiche. Cette année, le festival revient en proposant des artistes émergents et des têtes d’affiche, d’échelle nationale et internationale, francophone et anglo-saxons. Pour les nostalgiques « old school » mais également les jeunes de la nouvelle école, le festival Intergalactic propose une programmation « all school » qui devrait satisfaire tous les publics rap.

Jour 1 : Mercredi 18 mai 2016

Klub des Loosers + Raashan Ahmad + Billie Breloke + Zedrine

Klub des Loosers

Même si ce nom peut faire rire ceux qui ne connaissent pas le projet, cela fait longtemps que le public et que des organisateurs de concerts désiraient la venue du groupe à Toulouse. Le 18 mai, ça y est, Jerkov invite le charismatique chanteur masqué du groupe Fuzati, accompagné de ses talentueux musiciens à venir jouer au Bikini, pour l’occasion des 10 ans du premier album du groupe « Vive la vie ». A l’origine accompagné du beatmaker et DJ Orgasmic qui plus tard monta le duo Sound Pellegrino Thermal Team, Fuzati est un rappeur versaillais emblématique du rap français par son univers sombre et son flow particulier. La récente version live du Klub apporte un renouveau au spectacle qui enchantera les fans grâce au mélange des classiques du groupe des années 2000 avec des morceaux d’albums plus récents.

Raashan Ahmad

Après un passage très remarqué en première partie de Cunninlynguists en 2012 lors du festival Les Airs Solidaires, Raashan Ahmad revient enflammer la scène du Bikini. Né à Trenton entre Philadelphie et New York, il a rapidement déménagé à Los Angeles et sa carrière musicale s’inscrit clairement dans le camp West Coast du hip hop. Après avoir fondé Crown City Rockers en 2004, il se lance dans une carrière solo en enchaînant les collaboration avec de grands artistes, et son troisième album « For What You’ve Lost » l’amène à être une tête du hip hop connue internationalement. Depuis, il a sorti deux albums, « Ceremony » qui a fait du bruit (avec deux productions par 20syl, membre de C2C), ainsi qu’un album accompagné du producteur Headnodic  (de Crown City Rockers) : « Low Fidelidy, High Quality vol. 2 »  Il vient de sortir un nouvel EP avec le beatmaker Phoniks appelé Above the Clouds. Avec ses textes positifs et ses instrumentales entrainantes, il fera un parfait premier rideau pour cette première soirée Intergalactic le 18 mai.

Billie Brelok

A l’origine elle écrivait des pièces de théâtre, aujourd’hui elle chante « Bâtarde » sur de nombreuses scènes en France. Billie Brelok est une rappeuse native de Nanterre en banlieue parisienne, qui écrit quand elle n’arrive pas à dormir. Univers particulier et paroles très fortes (« ses textes, c’est un harakiri permanent qui n’a pas le temps de cicatriser »), Billie est influencée par ses origines péruvienne et mélange français et espagnol dans ses chansons pour un résultat qui vaut le détour. En 2014, elle sort son premier EP, « l’embarras du choix », qui lui permet d’être primée aux inouïs du printemps de Bourges.

Zedrine

Ancien membre du groupe toulousain Enterrés sous X, Zedrine a maintenant plusieurs années de scènes derrière lui. Accompagné de Aurélien Calvo (KKC Orchestra, Senor Zazou) sur scène, il nous livre une poésie qui se complète parfaitement avec l’atmosphère musicale que son compère apporte avec ses machines électroniques.

Jour 2 : Jeudi 19 mai 2016

DJ Vadim & Big Red + Droogz Brigade + The Herbaliser (dj set) + Abass Abass

DJ Vadim & Big Red

Originaire de russie et basé à Londres, il enchaîne depuis 20 ans les EP et albums (notamment certains signé sur le célèbre label Ninja tune), en s’amusant à jongler entre le reggae, le dub, le ska, le ragga, le hip hop, la soul. De plus, il a réussi à atteindre une reconnaissance forte de la part de nombreux beatmakers, producteurs, et du public, notamment grâce aux collaborations avec des artistes de renom (Pupajim, Demolition Man, Max Romeo, Taiwan MC, Weeding Dub, General Levy…) sur ses 11 albums déjà sortis. Accompagné de son camarade Big Red, chanteur de Raggasonic, ils ont réalisés ensemble plusieurs morceaux qui ne font que confirmer leur talents individuels, l’instrumentale avec une puissante ligne de basse et un skank entrainant,  le tout rythmé par le flow inimitable de Big Red.

Droogz Brigade

Les Droogz, déjà connu à Toulouse depuis un bon nombre d’années, sont en 2016 de retour en force. Composé de Staff L’instable, Sad Vicious, Rhama le Singe et Al’Tarba, le groupe a sorti son premier EP en 2008 et cette année leur premier album « Projet Ludovico » longtemps attendu. Leur release party en février enflammait le Saint des Seins. Influencé par Orange Mécanique et le rap new-yorkais des années 1990, ils livrent un rap agressif et cinématographique. En effet, de nombreux extraits de films ou de chansons faisant référence viennent enrichir leur univers musical sombre.

The Herbaliser

C’est un collectif anglais issu de la rencontre de Jake Werry (guitariste-bassiste) et Ollie Teeba (dj) en 1984, qui partagent tous deux la même passion pour le hip hop, le funk et le jazz. Ils signent leur premier album sur le grand label Ninja Tune en 1995, et depuis 2007 sont chez une autre prestigieuse maison de disque : K7. Connus pour mélanger les influences, accompagnés d’une petite dizaine de musiciens ils ont sorti maintenant 11 albums et de nombreux singles. Après 20 ans d’activité, les deux leaders reprennent la route pour une tournée DJ set qui en fera danser plus d’un.

Abass Abass

Fils de l’écrivaine Aminata Sow Fall, Abass Abass est un rappeur sénégalais qui a débuté l’écriture dans les années 1990, a commencé à rapper au sein du groupe Double A et a sorti son premier album solo en 2001. Entouré du Fap Zap Band (basse, batterie, guitare, cuivre, chœurs), Abass Abass livre un vrai live chaud qui mélange valeurs africaines et influences urbaines.

Rémi Collaveri

affiche-intergalacticLe Bikini – 18 et 19 mai 2016 – 20h

Rue Théodore Monod

31520 Ramonville-Saint-Agne

Association Jerkov Billetterie

Tarifs :

1 jour –

Adhérent Jerkov – 14€

Prévente – 17€

Sur place – 21€

Pass 2 jours –

Adhérent Jerkov – 28€

Prévente et sur place – 29€

Evénement Facebook

 

Festik

 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Plus d'articles de