Close

Regard musical sur l’Amour, avec un grand A

27 Avr Publié par dans Musique classique | Comments

Amours sacrés, Amours profanes, c’est ainsi que s’intitule la soirée qui vous attend dans cet endroit ravissant, la Chapelle des Carmélites et ce, jeudi 12 mai à 20h 30. Sous la direction de Rolandas Muleïka, vous serez amené à poser un regard musical sur l’Amour sous toutes ses formes, sacrées et profanes, en Europe méridionale.

Le projet est porté par Antiphona, un ensemble dédié à la musique baroque. Le fort joli programme ci-dessous va achever de vous convaincre de vous rendre au 1, rue du Périgord ce 12 mai.

Programme

Diapason 415 Hz

Claudio Monteverdi (1567-1643)
Orfeo – Favola in musica – Atto I
« Pur ti miro » – L’Incarnazione de Poppea
« Si dolce e’i tormento » – Quarto scheri delle ariose vaghezze
« Amor » – Lamento della Ninfa
« Chiome d’oro » –  Settimo libro de madrigali

Antonio Vivaldi (1689-1764)
« Se il cor guerriero » – Tito Manlio, atto I, sc 2
Magnificat RV 610 a & Gloria RV 589
Et misericordie / Fecit potentiam / De posuit / Esurientes / Suscepit Israël/ Gloria

José Mir y Llusa ( ?-1765)
« Al santisimo con violones Artificiosa abajuele » – Villancico a 4

Marc-Antoine Charpentier (1643-1704)
« Alma Redemptoris Mater » – motet

André Campra (1660-1744)
« Laudate dominum » – motet

Anonyme de XVIIIe siècle – Villefranche de Rouergue (Aveyron)
Domine Dominus motet

Bernard-Aymable Dupuy (1707-1799)
Bénissons mille fois – une histoire de la Nativité

antiphona 1

Parmi les interprètes, nous retrouvons cinq voix accompagnées par cinq instrumentistes, tous placés sous la direction de Rolandas Muleïka.

Lucile RENTZ – Soprano
Eva TAMISIER – Soprano
Arnaud RAFFARIN – Contre-ténor
Clément LANFRANCHI – Ténor
Raphaël MARBAUD – Basse
Liv HEYM – Violon I
Marie BOUVARD – Violon II
Juliette VITTU – Violoncelle
Patrick VIVIEN – Théorbe
Saori SATO – Orgue 

Rolandas MuleikaLe chef d’orchestre et chef de chœur lituanien, Rolandas Muleïka est passionné depuis son plus jeune âge par la musique vocale. Il rentre donc dans la Maîtrise de Vilnius, puis va découvrir petit à petit la direction de chœur, tout en s’orientant vers les musiques anciennes et baroques. C’est à Paris qu’il va découvrir l’étape suivante à savoir la direction d’orchestre, et en même temps apprendre le français. Des rencontres décisives comme celle du chef Sergio Celidibache vont le conforter dans ses orientations. Définitivement séduit par notre pays, il va fonder l’Ensemble Antiphona en 1996. Entouré de jeunes artistes nationaux et internationaux, il met en lumière avec passion et talent, dans le respect des styles et leur esthétique, un répertoire vocal et instrumental qui couvre plusieurs siècles de musique d’un patrimoine mondial sans limites connu comme peu connu ou même inédit.

Sous la direction artistique de Rolandas Muleïka, l’ensemble vocal et instrumental Antiphona défend le répertoire baroque dans le respect des œuvres originales tout en les interprétant pour le public d’aujourd’hui. Depuis plusieurs années, Antiphona s’attache à (re)découvrir des œuvres oubliées et pourtant remarquables, écrites par des compositeurs méridionaux.

La programmation est de préférence établie en adéquation avec le lieu du concert et s’adapte aux nécessités du répertoire pour restituer l’image sonore et l’esthétique de l’époque. Dans cet esprit, la formation présentée est à géométrie variable : de 3 à 100 artistes sur scène en fonction des exigences des œuvres retenues.

Très attaché à la protection du patrimoine musical régional, Rolandas Muleika aime explorer cette musique des XVIIe et XVIIIe siècle qu’elle soit populaire ou créée pour la Cour du Roi. Parmi ses derniers coups de cœur, se détachent le talentueux Charles Levens qui vécut à Toulouse, et le tchèque Jan Dismas Zelenka dont l’expression émotionnelle se rapproche de celles de Bach et de Mozart. Mais il explore aussi le patrimoine musical méridional en redécouvrant et restituant des partitions anonymes de congrégations régionales dont la qualité musicale est bien souvent à la hauteur des productions de nos compositeurs les plus connus. Ce patrimoine permet notamment de faire revivre des instruments rares tels le Serpent et les Cornets à Bouquins.

Basé à Toulouse, l’Ensemble Antiphona se produit tant sur le territoire de Midi-Pyrénées qu’à l’échelle nationale. Reconnu pour la qualité de ses choix artistiques et de ses créations musicales, Antiphona joue également le rôle de médiateur culturel auprès du public par ses interventions pédagogiques, comme des conférences d’avant-concert sur la musique baroque et les instruments de cette époque.

Quelques mots sur le compositeur toulousain Bernard-Aymable Dupuy, les autres étant sûrement connus de vous, du moins par certaines pages.

Bernard-Aymable Dupuy (1707-1789)

Né et mort à Toulouse, il est âgé de huit ans lorsqu’il est placé à la maîtrise de la cathédrale Saint-Étienne, sous la direction de l’organiste, Mathieu Lanes (1660-1725), puis à partir de 1721, d’un certain Le Maistre, puis de Charles Levens, père. À la mue, il doit quitter la maîtrise, avec en poche cent livres d’indemnités. Protégé par le chanoine Maran, conseiller au Parlement de Toulouse, il est, pendant deux ans basse-taille dans le chœur de la cathédrale. À partir de 1727, il chante dans le chœur de la basilique Saint-Sernin, comme taille, puis comme haute-contre. Son œuvre de compositeur est attestée à partir de 1728 avec un Noël destiné à la basilique. Il acquiert le titre d’ordinaire de la chapelle et du Concert. Son unique ballet, Le Triomphe des Arts, sur un argument d’Antoine Houdar de la Motte, dédié à Bertrand de Maran, est créé le 22 août. Il semble que ses musiques, composées pour Saint-Sernin, aient été très appréciées du public. En 1742, il est maître de chapelle à la cathédrale de Saint-Bertrand-de-Comminges. il est enfin nommé Maître de chapelle à Saint-Sernin de Toulouse en 1745.

Michel Grialou 

antiphonaAntiphona
Rolandas Muleïka

Amours Sacrées
Amours Profanes

Chapelle des Carmélites
jeudi 12 mai 2016 à 20h30
Réservations

ou par téléphone : 06 15 33 55 73

mail :  contact@ensemble-antiphona.org

 

 

— 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Michel Grialou Plus d'articles de