Close

Les Lamentations du Prophète Jérémie par le Collegium Marianum

25 Fév Publié par dans Musique classique | Comments

Le 2 mars prochain, la saison des Arts Renaissants reçoit l’ensemble instrumental tchèque du Collegium Marianum et trois grands solistes vocaux dans un programme musical consacré à trois des « Lamentationes Jeremiæ Prophetæ » du compositeur tchèque originaire de Bohème, Jan Dismas Zelenka (1679-1745).

Depuis sa création en 1997, l’ensemble Collegium Marianum de Prague se consacre à l’exécution de la musique des dix-septième et dix-huitième siècles, et en particulier celle des compositeurs qui sont nés ou qui ont exercé en Europe Centrale. Le Collegium Marianum, l’un des rares ensembles de République Tchèque spécialisés dans ce domaine, ne se contente pas de donner des concerts ; il présente aussi régulièrement des projets scéniques.

collegium-marianum_petra-hajska

Les membres du Collegium Marianum © Petra Hajská

Depuis 1999, l’ensemble est placé sous la direction artistique de la flûtiste Jana Semerádová (flûte traversière) qui se produit par ailleurs régulièrement en tant que soliste auprès d’éminents orchestres européens. Ses activités de recherche, combinées à ses études gestuelles, relatives à la déclamation et à la danse baroque, ont permis à Jana Semerádová d’enrichir les caractéristiques du Collegium Marianum et de présenter des projets associant plusieurs activités comme la danse baroque et le théâtre. Sa programmation thématique unique débouche chaque année sur de nombreuses représentations actuelles de pièces musicales historiques.

Le Collegium Marianum est en résidence auprès du festival international Festivities of Early Music de Prague. En janvier 2010, l’ensemble a été récompensé par le Conseil International pour la Musique de l’UNESCO pour sa contribution à la promotion de la musique tchèque.

Compositeur tchèque originaire de Bohème, Jan Dismas Zelenka figure parmi les grands compositeurs de la période baroque en Europe. Reconnu par ses pairs et apprécié notamment de Telemann et Bach il consacre l’essentiel de son œuvre à la musique religieuse : messes, oratorios, psaumes, requiem, magnificat. C’est en 1722 qu’il compose les « Lamentationes Jeremiæ Prophetæ » ZWV 53 destinées à l’église catholique de la cour pour les offices des Ténèbres de la Semaine Sainte. Conçue pour une voix soliste avec accompagnement instrumental, chacune des lamentations met en valeur un timbre particulier, les instruments solistes étant eux aussi clairement spécifiés. Le choix de l’arioso ou du récitatif permet de mettre en valeur le caractère spécifique du texte. En jouant sur les tonalités mineures et majeures, Zelenka développe un style mélodique très nuancé, un contrepoint solide aux modulations expressives tout en ayant recours parfois à quelques figures rhétoriques.

Les trois « Lamentationes » inscrites au programme de ce concert sont celles du Mercredi Saint (pour basse solo et alto solo), du Jeudi Saint (pout ténor solo et basse solo) et du Vendredi Saint (pour ténor solo et alto solo). Les solistes vocaux de ces pièces sont Damien Guillon, alto, Daniel Johannsen,ténor et Tomáš Král, basse. Le concert aura lieu en l’Eglise Saint-Exupère (4 rue Lamark) de Toulouse.

Serge Chauzy
Une chronique de ClassicToulouse

Arts-renaissants 16Renseignements et réservations :

– par correspondance à l’adresse :
Les Arts Renaissants, 22 bis rue des fleurs 31000 Toulouse

– par téléphone :
05 61 25 27 32

– par e-mail :
Les-Arts-Renaissants@wanadoo.fr

– par internet :
http://www.arts-renaissants.fr/

Le mercredi 2 mars 2016 à 20h30 – Eglise Saint-Exupère de Toulouse

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de