Close

Vœux gastronomiques 2016

28 Jan Publié par dans Gastronomie | Commentaires

En ces derniers jours de janvier, dix vœux gastronomiques pour l’année 2016…

Que les « légumes oubliés » (rutabaga, topinambour, etc.) se fassent vraiment oublier sur les cartes des restaurants.

Que les boucheries et les pâtisseries branchées cessent de ressembler à des bijouteries ou des galeries d’art.

Que cesse la mode bovine du « C’est moi qui ai la plus longue… maturation ».

Que le hot-dog revienne à la mode.

Essayer de rater le moins souvent possible la formule déjeuner / brunch de La Pente douce chaque premier dimanche du mois.

Aller plus souvent à L’Avant-Marius.

Goûter à nouveau le Parmentier d’huitre de Laurence Lagarde au Tire-Bouchon.

Convaincre Éric Cuestas du Temps des Vendanges de sacrifier son coin fromages au profit d’un zinc où l’on pourrait boire ses vins.

Penser à acheter les prochains numéros du magazine Jésus.

Essayer de ne plus répondre « Oui, à l’addition » à la sempiternelle question accompagnant les menus uniques des restaurants : « Vous avez des allergies ? »

degust

Christian Authier

Partager : Facebook Twitter Email

 


Christian Authier Plus d'articles de