Close

Retrouvailles

05 Déc Publié par dans Mécénat, Musique classique | Comments

Le chef Georges Prêtre retrouvera l’Orchestre national du Capitole de Toulouse lors d’un concert de gala donné au profit de l’Unicef, à la Halle aux Grains avec le pianiste Adam Laloum.

Georges Pretre

Né à Toulouse en 1987, Adam Laloum fera son retour à la Halle aux Grains, après une première performance au début de l’année avec l’Orchestre national du Capitole de Toulouse. «Il est raffiné, sensible et discret ; son toucher est merveilleux», assura Philippe Cassard à propos du pianiste. Il se produira cette fois dans le 23e concerto de Mozart, lors d’un concert de gala donné avant les fêtes, au profit de l’Unicef.

«J’ai joué mon premier concerto à l’âge de 21 ans, ce qui est plutôt tard, comparé à mes collègues, mais les opportunités ne se sont jamais présentées. Aujourd’hui, mon répertoire de concertos s’élargit progressivement, mais ça reste quelque chose de très spécial, qui me demande une préparation psychologique très différente de celle des récitals. La place de soliste LALOUMdevant un orchestre, c’est une chose particulière avec laquelle je ne suis pas toujours à l’aise… Cela dépend aussi des œuvres ; il y a des concertos de Mozart et de Brahms avec lesquels je me sens très proche, car j’ai le sentiment de faire de la musique de chambre, d’être en dialogue permanent, ce qui n’est pas le cas dans un concerto de Rachmaninov»(1), constate Adam Laloum. Ce dernier interprètera également ce soir-là deux impromptus de Schubert (n° 3 et n° 4 D935)

L’Orchestre national du Capitole de Toulouse sera conduit pour l’occasion par le vénérable Georges Prêtre (91 ans), qui a dirigé cet orchestre au Théâtre du Capitole entre 1951 et 1955, au tout début de sa carrière. Chef d’orchestre de l’Opéra-Comique à partir de 1956, il y crée notamment « la Voix humaine » en 1959, avant de diriger à l’Opéra Garnier jusqu’en 1963. Chef préféré de Francis Poulenc et de Maria Callas – dont il dirigea les derniers récitals à Paris et Londres -, Georges Prêtre était dans la fosse de l’Opéra Bastille lors de la soirée inaugurale de l’édifice en 1989. En 2008 et 2010, il fut choisi par les musiciens du Philharmonique de Vienne pour diriger les concerts du nouvel an. À la Halle aux Grains, le chef livrera notamment son interprétation de l’ouverture de « la Chauve-Souris » de Johann Strauss, de la Barcarolle des « Contes d’Hoffmann » de Jacques Offenbach et du « Boléro » de Ravel.

Jérôme Gac

unicef15Concerto n° 23 de Mozart
par A. Laloum (piano)
et Eric Crambes (violon solo et direction) ;
« Egmont Ouverture » de Beethoven,
« la Chauve-Souris » (ouverture) de J. Strauss,
« Les Contes d’Hoffmann » (barcarolle) d’Offenbach, « Boléro » de Ravel,
par G. Prêtre (direction).

Vendredi 18 décembre,
20h00, à la Halle aux Grains,
place Dupuy, Toulouse.
Tél. : 05 61 63 13 13.

 

(1) pianiste.fr février 2013

photo: G. Prêtre © Silvia Lelli

 

–>  Une belle affiche ? Toulouse Espace Culture / L’Afficheur Culturel

 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Jérôme Gac Plus d'articles de