Close

La guitare de Vivaldi à Villa-Lobos

20 Nov Publié par dans Musique classique | Comments

Les 23 et 24 novembre prochains, à l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines, l’Orchestre de Chambre de Toulouse invite le jeune guitariste Sébastien Llinares. Le programme musical de ces soirées couvre plus de quatre siècles de musique consacrée à cet instrument discret, mais noblement populaire. Du Vénitien Antonio Vivaldi au compositeur français d’aujourd’hui Éric Pénicaud, en passant par l’Italien Luigi Boccherini et le Brésilien Heitor Villa-Lobos, c’est à un voyage au cours du temps et de l’espace que nous convient Gilles Colliard et ses musiciens.

llinares-sebastien_jean-baptiste-millot

Le guitariste Sébastien Llinares – Photo Jean-Baptiste Millot –

La guitare apparaît en Espagne au 10ème siècle, sans doute importée par les Maures. Elle coexiste avec le luth pendant des siècles, et lui survivra, connaissant même un engouement extraordinaire au début du 19ème. L’évolution du goût romantique vers toujours plus de « sostenuto » et de volume sonore limitera ses interventions dans certaines salles de concert devenues trop grandes pour elle. Aujourd’hui, grâce à l’amplification l’instrument a conquis tous les répertoires populaires. Néanmoins, les musiques qui nous sont proposées au cours de ces concerts s’accordent parfaitement à la pratique chambriste. Sébastien Llinares apportera avec lui deux instruments différents : une guitare baroque pour servir Vivaldi, et une guitare moderne pour offrir toute la sensualité de l’œuvre de Villa-Lobos.

Musicien au parcours riche et atypique, Sébastien Llinares met son jeu au service de toutes les musiques, qu’elles soient anciennes ou contemporaines. Ses interprétations trouvent un équilibre entre la conscience historique apprise au contact des musiques anciennes et la spontanéité née de sa pratique du jazz. Son approche et son jeu vivant, à la sonorité sensuelle, séduisent à chaque fois ses publics. Ses productions discographiques sont chaleureusement saluées par la presse et par le public, tant pour leurs répertoires audacieux que pour la qualité de leur interprétation.
Le Concerto en ré majeur d’Antonio Vivaldi se joue aussi bien au luth qu’à la guitare. Quant au Quintette pour guitare et quatuor à cordes, de Boccherini, il doit sa célébrité au fameux Fandango qu’il contient. La guitare était l’instrument de prédilection de Villa-Lobos. Il lui a consacré une série de six Préludes ainsi que douze Etudes. Enfin, Éric Pénicaud, né en 1952, est guitariste, improvisateur et compositeur. Sébastien Llinares jouera son concerto pour guitare.

Serge Chauzy
une chronique de ClassicToulouse

Renseignements et réservations :

Orchestre de Chambre de Toulouse
Tél: 05 61 22 16 34

www.orchestredechambredetoulouse.fr/

Programme des concerts donnés les 23 et 24 novembre 2015 à l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines :

* L. Boccherini
– Quintette pour guitare et cordes N 4 G 448 en ré majeur

* H. Villa Lobos
– Préludes 1 & 2, Etudes 7 & 12

* A. Vivaldi
– Concerto pour guitare en ré majeur

* E. Pénicaud
– Concerto pour guitare

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de