Close

Exposition Histoire naturelle à l’Espace Croix-Baragnon

04 Nov Publié par dans Exposition | Commentaires

François MALBREIL / Marianne PLO & œuvres du Muséum de Toulouse et du Musée de la Chasse et de la Nature de Paris

S’inscrivant dans Graphéine #7, festival des arts graphiques et du dessin contemporain, et dans la célébration du 150ème anniversaire du Muséum de Toulouse, l’Espace Croix-Baragnon accueille Histoire naturelle, exposition des œuvres de François Malbreil, Marianne Plo et de prêts issus de la collection contemporaine du Muséum de Toulouse et du Musée de la Chasse et de la Nature de Paris.

Histoire naturelle 1

La sélection des 55 planches originales de François Malbreil présentée au rez-de-chaussée de l’Espace Croix-Baragnon est issue de l’ouvrage Voyage dans les collections. Carnet pictural (Éditions Privat), commandé par le Muséum de Toulouse à l’occasion de la célébration de son 150ème anniversaire.

Sous la forme d’un carnet de croquis, ce véritable carnet de voyage dans les collections du Muséum de Toulouse représente la totalité des objets exposés dans le cadre de l’actuelle exposition du Muséum les Savanturiers, mettant en lumière les objets exceptionnels de ses riches collections.

François Malbreil a non seulement représenté ces objets d’une manière quasi photographique (majoritairement des peintures à l’huile sur papier), mais a également écrit les textes qui les accompagnent dans le livre : c’est pourquoi les pièces sont souvent décentrées et laissent vierge un emplacement où sera imprimé le texte.

Il a eu carte blanche pour leur rédaction, mettant « en lumière leurs singularités, leurs parcours et les hommes auxquels elles sont associées », exprimant son regard d’artiste tout en consultant les équipes scientifiques lorsque nécessaire pour l’exactitude de certaines données.

Plus qu’un simple travail d’illustrateur, nous avons ici affaire à un vrai travail d’équipe, une étroite collaboration avec les équipes du musée lors de rencontres régulières.

Fruit d’un an et demi de travail, ces planches ont été un véritable challenge pour l’artiste qui n’avait jamais travaillé de natures mortes et aborde pour la première fois ici ce thème.

Pour lui, le sagou (l’objet sur l’affiche de l’exposition), cette efflorescence spectaculaire du Raphia farinifera produisant des fruits en forme de boules vernissées très dures, a été l’objet le plus complexe et fascinant à représenter.

Car l’artiste s’est surpris à aimer ces objets sur lesquels il a longuement posé son regard de peintre, leurs histoires, et cela se ressent dans ses nombreuses anecdotes lorsqu’il évoque avec passion cette aventure!

Les réserves du muséum ne possédant pas les conditions optimales pour la réalisation de ses planches (contraintes légitimes dues à la conservation des objets : lumière, atmosphère enrichie en azote, problème de place), François Malbreil a donc photographié chaque objet pour les travailler ultérieurement dans un lieu plus adéquat, revenant fréquemment se confronter à eux au Muséum.

Histoire naturelle 3

Un diaporama complète cette sélection de planches originales en diffusant la totalité des planches du livre.

Divers objets ont été prêtés par le Muséum de Toulouse afin d’être placés en regard des planches qui représentent leurs semblables de l’exposition des Savanturiers : statues Karaja, herbier, fioles, caméléon conservé dans du formol…. côtoient d’autres œuvres prêtées par le Musée de la Chasse et de la Nature de Paris (œuvres d’art contemporain ou objets de leurs collections).

Histoire naturelle 3bis

Coup de cœur pour les animaux de faïence de la série Safari de Christian Gonzenbach : modelages enfantins porteurs des cruels stigmates de la chasse avec leurs corps mutilés, transpercés par l’impact d’une balle de carabine, ils évoquent terriblement l’un des thèmes du musée qui les expose, et résonnent rétrospectivement avec les récentes tueries d’animaux protégés en Afrique.

Histoire naturelle 4

Au 1er étage, le travail très coloré de Marianne Plo, artiste toulousaine également, se mêle aussi à d’autres œuvres du musée de la Chasse et de la Nature : dessins d’Hans Lemmen Les loups et de Guillaume Dégé Chasseresse ; L’art d’accommoder le gibier, où de simples assiettes en carton gagnent leurs lettres de noblesse en arborant les gravures de Françoise Pétrovitch ; trois fusils XVIIIe & XIXe siècles provenant du Japon et de l’Inde.

Histoire naturelle 5

Quant aux œuvres de Marianne Plo (dessins, sculptures, photomontages, collages, ardoises peintes), préexistantes ou bien créées pour l’exposition, elles explorent la nature et le thème de la poursuite, afin de créer une « idée de mouvement entre les choses » en laissant libre court à ses inspirations dans une veine surréaliste.

Histoire naturelle 6

L’artiste, dans une belle mise en abyme, a d’ailleurs intégré la représentation d’un des fusils exposés dans l’une de ses œuvres. Non loin d’un autre de ces fusils, accroché au beau milieu de son mur de dessins…créant ainsi une résonance entre son travail et les prêts du Musée de la Chasse et de la Nature.

Histoire naturelle 7

Elle a également réalisé la scénographie de la pièce en créant les socles colorés de ses œuvres, avec la volonté de recréer une forêt. Des jeux de lumière s’activent chaque dix minutes, jouant avec les couleurs des tableaux qu’ils révèlent et transforment.

Merci aux deux artistes François Malbreil et Marianne Plo pour leurs explications passionnantes !

Mariette Escalier

Espace Croix-Baragnon – 24, rue Croix-Baragnon, Toulouse

Exposition jusqu’au 16 janvier 2016

Retrouvez-moi sur Twitter, Instagram, Facebook, etc. : about.me/mariettescalier

Partager : Facebook Twitter Email

 


Mariette Escalier Plus d'articles de