Close

Un supplément d’Ames

29 Oct Publié par dans BD, Littérature | Commentaires

Avec Alcoolique, l’écrivain Jonathan Ames et le dessinateur Dean Haspiel signent un superbe roman graphique.

Jonathan Ames

On connaissait Jonathan Ames pour ses remarquables romans ou recueils de textes (Réveillez-vousMonsieur !Une double vie, c’est deux fois mieux,Tu n’as jamais été vraiment là, tous chez Joëlle Losfeld) ainsi que pour son épatante série télévisée Bored to Death produite par HBO. Le revoilà en compagnie du dessinateur Dean Haspiel avec un roman graphique en noir et blanc.

Alcoolique - éditions Monsieur Toussaint LouvertureDe 1979 au début des années 2000, on suit la longue et tumultueuse relation entretenue par le double de l’auteur, Jonathan A, avec l’alcool (et accessoirement les drogues). Initiation, addiction, désintoxications, rechutes : le cycle est d’une banalité universelle, mais pas la façon dont Ames et Haspiel en saisissent les séductions et les maléfices. Dépourvues de la mythologie romantique liée à l’alcool, les pérégrinations de Jonathan A illustrent plutôt la sentence d’Antoine Blondin : «On boit ensemble, mais on est saoul tout seul». Il y a dans ce livre une tristesse à couper au couteau. Les amis que vent emporte, la disparition des êtres chers, les amours qui s’éteignent mystérieusement s’accumulent. On appelle cela vivre. Des lettres resteront à jamais à l’état de brouillon. Le 11 septembre passe par là. Pas facile de ne pas céder à l’appel de la bouteille… Pour autant, on rit et on sourit aussi avec Alcoolique. Le cocasse s’invite sans chasser l’émotion. Bon cocktail. Remettez-nous ça.

Christian Authier
Un Article de l’Opinion Indépendante

Alcoolique, éditions Monsieur Toussaint Louverture, 144 p.

Partager : Facebook Twitter Email

 


Christian Authier Plus d'articles de