Close

Mes coups de cœur de l’automne 2015

26 Oct Publié par dans Musique, Poésie | Comments

Je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager mes coups de coeur de ce bel été indien 2015.

Les 2 premiers DVD des Concerts à l’Orangerie de Rochemontès :

« A tout seigneur, tout honneur » dit le proverbe. Il était logique que cette nouvelle série commence avec Jean-Marc Andrieu, le flûtiste et directeur musical des Passions ; entouré ici par Laurent Le Chenadec, au basson (dulciane), et Yasuko Uyama-Bouvard, au claviorganum, lors de ce mémorable concert, intitulé « Les petits plaisirs du Seicento ». Et de fait, tout est agréable dans cet enregistrement : la prise de son comme la captation visuelle de Stéphane Loison.

Je n’étais pas présent au concert du Duo Mélisande, Sébastien Linares et Nicolas Lestoquoy, pour Les Variations Goldeberg de J.S Bach et des pièces de musique espagnole d’Albeniz et Turina. Mais je suis sûr que c’était aussi un beau dimanche à la campagne, musical et convivial. La réalisation de Laurent Preyale est à la hauteur de ces moments exceptionnels de bonheur musical.

Souhaitons longue vie à cette collection (et à ces concerts), animée avec flamme par Catherine Kauffmann-Saint Martin.

DVD jaquette- Rochemontes-Duo Melisande Recto jaquette Passions

Prochain concert :

Dimanche 8 novembre à 16h30 (ouverture des portes à 15h30)

Aline Zylberajch & Martin Gester

« Fantaisies concertantes pour orgue et clavecin »

Vivaldi, J.S. Bach, Vivaldi, Telemann, C.P.E. Bach, Mozart

Domaine de Rochemontès – Seilh, 31840 (près de Toulouse / Blagnac)

Spectacle suivi d’un apéritif en présence des artistes, offert par les partenaires

La Ferme aux Téoulets de Merville et Château Joliet de Fronton

Vidéo : Les PASSIONS Petits plaisirs du SEICENTO Concert à l’Orangerie de Rochemontès

Vidéo : Concert à Rochemontès – Variations Goldberg

Site Internet –  Réservations

Tél : 05 62 72 23 35   –  Mail : cksm@orange.fr

______________________________

marilisLe nouveau disque de Marilis Orionaa, La Destinada, avec Olivier Kleber-Lavigne, guitare, et Nicolas Martin-Sagarra, percussions, musiciens pleins de finesse et de duende, tout à son écoute. La bergère des nuages béarnais nous enchante encore avec sa voix profonde et sensuelle, ses textes superbes de trobairitz (femme troubadour) d’aujourdhui, dont bien sûr la trobadora, mais aussi Je te donnerai la main ou La Destinée, et même Je te salue Marie ( petit clin d’œil païen à Francis Jammes, son voisin d’Orthez, mis en musique par Brassens ?). En tout cas, elle n’hésite pas à reprendre en oc ce même Brassens et Victor Hugo (l’Homme à la carabine) ; n’en déplaise aux pisse-froids intégristes… A déguster absolument. Il ne faut pas rater son concert du vendredi 30 octobre à 20h 30  en l’Eglise de Venerque (entrée libre) dans le cadre du Festival Occitania www.festivaloccitania.com/

www.marilisorionaa.com

Association Amugalh BP 301 64300 Orthez armugalh@orange.fr 05 59 67 96 65

______________________________

Le duo Bab-el-Corassan, dont j’ai dit tout bien que je pense dans ma précédente chronique. Guettez leurs concerts. Il n’y a pas encore de disque, mais quelques savoureux morceaux sur youtube. Caroline Dufau, a plusieurs cordes à son arc et croque aussi la musique à belles dents, avec gourmandise, dans son trio féminin Cocagne (Cocanha prononcez Coucagno); et dans Mosaïca, en concert le 30 octobre à 20h 45 au Théâtre de la Maison du Peuple rue Pasteur à Millau (entrée 10€).

Cocanha

– Le public ne s’est pas pressé au sympathique Théâtre de Poche (du très passionné Didier Albert) pour « Quoi de neuf, Léo » de Pascale Becker et Thierry Di Filippo; sans doute à cause des vacances scolaires et de l’été indien. Mais il a eu bien tort, tant ce duo nous rappelle, s’il en était besoin, combien le grand Ferré est toujours neuf. La comédienne donne à entendre la substantifique moelle de ce Prince des Poètes qui, s’il a fait revivre magnifiquement d’autres princes, les Rutebeuf, Rimbaud, Apollinaire, Aragon…, mériterait à lui seul un tome de la Pléiade. Le pari était « casse-gueule » de reprendre Avec le Temps, La mémoire et la mer, ou l’Idole à l’identique, en parfaits copistes. Mais le musicien déjà reconnu avec ses groupes de jazz manouche (Axe Swing en particulier) ou de musique du monde, crée des arrangements très originaux entre blues et musique du monde, passant de la guitare électrique au space-drum* et à la clarinette, et l’on pense au remous de l’océan sur la falaise, à l’orgue d’église ou aux ambiances hendrixiennes (que Ferré avait convié dans un studio de New York pour un Chien très rock-and-roll qui n’a hélas pas pu se faire, Jimi étant « au bout du rouleau »). Clin d’oeil au vieux copain Caussimon dans un Monsieur Williams dont ressort tout l’humour noir sur une mélodie orientalisée. Sur Les Artistes,en hommage au regretté Michel Lataste (comédien-metteur en scène-directeur longtemps du Centre culturel des Minimes), il « joue » d’une plaque d’imprimerie en métal qui évoque l’orage dans un effet saisissant. Pascale Becker, malgré ses moments de trac dus à l’immense respect qu’elle porte à l’Océan Ferré, excelle dans le parlé-chanté, et sur La mémoire et la mer, elle réveille en moi des échos du vieil Hugo dans son exil. Et quand elle chante, elle rayonne de bonheur. A suivre…

______________________________

– Le dernier numéro de la Revue Souffles, sur le thème de Pays-Paysage : Trompe-L’œil. Une belle anthologie de près de 500 pages, des poèmes (superbes Jardin de tes délices d’Ana Rossetti ou Rendez-vous de Béatrice Libert), des proses (et même des proses poétiques, comme celles de Marie-Noëlle Hopital, d’Elyane Kaiser ou de Christophe Corp), des entretiens (avec la grande Marie Rouanet par exemple), avec des illustrations colorées de Francisco Calderon et Joëlle Colomar par exemple. J’ai goûté aussi l’amour de Maurice Chevet pour son Pays de Montpellier et l’humour de Jean-Pierre Petit et de son bistrot nommé l’Atlantide

Le tout pour la modique somme de 20€.

Souffles

Revues Souffles-Les Ecrivains Méditerranéens Résidence Côté Sud/ Apt 211 820 rue de la Valsière-31790 Grabels www.revuesouffles.fr

______________________________

Victor Hugo encore me revient: « L’esprit s’enrichit de ce qu’il reçoit et le cœur de ce qu’il donne ». 

Alors que l’offre culturelle de qualité va se réduire comme peau de chagrin pour des raisons économico-politiques (c’est de plus en plus la même chose), si nous ne voulons pas que ces concerts d’exception disparaissent fin 2016, il faut se presser à Rochemontes. Et aux concerts des belles artistes que sont en musique du monde Marilis Orionaa et Caroline Dufau, de Pascale Becker et Thierry di Filippo dans leur visite à Ferré, s’abonner à la Revue Souffles…

E.Fabre-Maigné

26 X 2015

Pour en savoir plus:

Le Space drum est une percussion mélodique de la famille des handpans, métallique et qui se joue à la main, dérivée du Steel drum. Son intérêt est à la fois percussif, mélodique et harmonique. Il en existe des versions pentatoniques, modales et chromatiques.

Partager : Facebook Twitter Email

 


Elrik Fabre-Maigné Plus d'articles de