Close

[FIFIGROT] Rencontre avec le réalisateur et la productrice du court-métrage « LE DERNIER NOEL »

14 Sep Publié par dans Cinéma | Commentaires

le dernier noel

Le court-métrage « Le Dernier Noël » est drôle, décalé et surtout très bien réalisé. Il est donc naturellement en compétition pour gagner l’Amphorette au FIFIGROT !

Après des mois de traque, la police finit par capturer le célèbre Père Noël sur un toit Parisien. Immédiatement déferré au parquet de Paris, le vieil homme va devoir répondre de plusieurs chefs d’accusation. Face à un procureur peu commode, il va vite se rendre compte qu’il n’a plus sa place dans ce monde de plus en plus procédurier. Accusé, entre autres, de violation de l’espace aérien, de recel et trafic de produits non conformes aux normes européennes et de concurrence déloyale, le Père Noël ne pourra compter que sur l’aide de son avocat commis d’office. Le procès du siècle commence..

Rencontre avec son réalisateur Harry Bozino et sa productrice Virginie Gaydu.

Qu’est-ce qui vous a donné l’idée de faire ce film ?

Harry Bozino : Plusieurs choses ! Pour faire court, j’ai reçu une petite bourse en échange de laquelle je devais écrire rapidement un projet de court métrage. C’était durant la période de Noël et l’actualité regorgeait d’histoires de proçès… De fil en aiguille, j’ai écrit cette histoire qui mixe les deux thèmes ! L’idée était de parler de sujets d’actualité en restant fun et divertissant. 

Lors de la remise des prix à Concours de Courts, Virginie Gaydu a dit que faire ce film avait été toute une histoire ! Pouvez-vous nous la raconter ?

Harry Bozino : Toute une histoire déjà dans la manière dont on a financé le projet : plus de 200 personnes ont participé financièrement pour qu’on puisse tourner ce film ! Le casting a ensuite été extrêmement compliqué à réunir avec des changements jusqu’à la dernière minute ! Et enfin le tournage a était une suite de challenges qui seraient trop long à détailler ici ! Mais pour l’anecdote, nous avons failli traumatiser toute une classe de maternelle en tournant une arrestation de Père Noël à 16h devant une école (pour la bande-annonce) et puis nous avons dû tourner dans un tribunal en activité avec le Père Noël et Batman qui se baladaient dans les couloirs pendant les pauses !

le dernier noel prix

« LE DERNIER NOEL » a reçu le Prix Coup de Coeur du Public, à l’édition 2015 de Concours de Courts
La productrice Virginie Gaydu est la fille en blanc sous 2015, entre le 0 et le 1

Virginie Gaydu : Cela n’a pas été facile pour moi de trouver les financements pour le film. Le choix de passer par une plateforme de paiement participatif était notre dernier recours pour que le projet existe. Cela a été une belle expérience et nous a permis de tisser un lien fort avec le public. Chaque don nous touchait vraiment et les échanges que nous avons pu avoir avec nos soutiens étaient très enrichissants car sincères. Ensuite, comme le dit Harry, nous avons tourné dans un vrai tribunal dont l’activité continuait pendant notre présence. C’était un peu gênant de savoir que de vrais procès se déroulaient juste à côté de notre tournage. Mais toute l’équipe a su rester discrète et respectueuse. De plus, l’équipe du tribunal qui nous encadrait était formidable avec nous tous.

Vos futurs projets ?

Harry Bozino : Un film tourné en partenariat avec la marque Canon cet été, plusieurs courts-métrages en écriture et recherche de financement et puis je commence sérieusement à penser au long-métrage ! Avec pourquoi pas le retour du Père Noël ! 

Virginie Gaydu : Plusieurs projets avec Harry. J’ai des longs-métrages en coproduction qui ne vont pas tarder à se fabriquer, d’autres projets avec des auteurs talentueux. Et bien sûr, je reste en veille sur de nouveaux talents.

Toutes les infos sur ce film sur la page facebookhttps://www.facebook.com/lederniernoel

« LE DERNIER NOEL » est projeté dans le cadre du FIFIGROT, en présence de sa productrice Virginie Gaydu
– vendredi 18 septembre à 16h dans le cadre du programme Gro Courts n°2 à l’ESAV (56 rue du Taur)
– samedi 19 septembre à partir de 21h dans le cadre de la grosse soirée Gro’Mix’Art, à Mix’Art Myrys (12 rue Ferdinand Lassalle)

Partager : Facebook Twitter Email

 


Carine Trenteun Plus d'articles de