Close

Ours mal léché

15 Août Publié par dans Cinéma | Commentaires

Ted 2 met en scène les aventures d’un ours en peluche doté de la parole et qui veut être considéré comme un humain. Une comédie potache aux recettes émoussées.

Ted 2 de Seth MacFarlane avec Mark Wahlberg, Amanda Seyfried. Durée : 1h55.

Ne pas se fier à l’affiche de Ted 2 et penser que le mignon petit ours en peluche qui apparaît aux côtés de Mark Wahlberg invite à un spectacle familial. Ceux qui ont vu le premier volet ne seront en revanche pas surpris par l’humour très graveleux du cinéaste et scénariste Seth MacFarlane (créateur de séries animées comme American Dad ! ou Les Griffin, réalisateur d’Albert à l’Ouest), pas très éloigné du ton des comédies des frères Farrelly.

Revoici donc John et son meilleur ami en peluche, toujours portés sur des propos salaces, la bière et la consommation d’herbe. Ted s’est marié à la blonde et plantureuse Tamy Lynn, mais leur union bat de l’aile au gré de scènes de ménage dévastatrices. Pour sauver leur couple, ils envisagent alors d’avoir un enfant sauf qu’un tribunal refuse de reconnaître à l’ours le statut d’être humain. Ted perd son emploi de caissier dans un supermarché, voit son mariage annulé avant de décider en compagnie du fidèle John et d’une jeune avocate, elle aussi accro à la marijuana, de gagner ses droits…

Succès surprise au box-office en 2012 (plus de 500 millions de dollars de recettes dans le monde), Ted a accouché d’une inévitable suite. Mais les recettes sentent le réchauffé. Dénué de rythme, le film égrène poussivement des blagues de potaches qui tournent à vide. Les efforts de Mark Wahlberg ou un générique d’ouverture qui rend hommage aux comédies musicales de Busby Berkeley ne suffisent à susciter l’intérêt. Des seconds rôles prestigieux (Giovanni Ribisi, Morgan Freeman, John Slaterry échappé de Mad Men) réduits à une fonction décorative ou des apparitions anecdotiques (Denis Haysbert, Liam Neeson) renforcent le sentiment de gâchis.

Jusqu’aux scènes de procès aussi lourdes que dans un mauvais téléfilm et à la «morale» pétrie de bons sentiments, Ted 2 se révèle finalement un produit faussement subversif.

Christian Authier
Un Article de l’Opinion Indépendante

Ted 2 de Seth MacFarlane avec Mark Wahlberg, Amanda Seyfried. Durée : 1h55.
Partager : Facebook Twitter Email

 


Christian Authier Plus d'articles de