Close

De Paris à Beyrouth

18 Juin Publié par dans Littérature, Musique | Comments

La onzième édition du Marathon des Mots invite Beyrouth et Damas à Toulouse, célèbre Barthes, l’Amérique, Saint-Laurent, Doisneau, Barillet et Grédy, etc.

De Paris à Beyrouth

Depuis dix ans, le Marathon des Mots propose des lectures à voix haute servies par des comédiens, mais aussi des débats et des rencontres avec des auteurs, ainsi que des spectacles littéraires et musicaux. Pour cette onzième édition, le festival étend sa programmation sur toute l’agglomération et met le cap sur Beyrouth et Damas. On attend donc la présence d’une quinzaine d’écrivains venus de cette fragile partie du monde, ainsi que le groupe libanais Mashrou’ Leila pour un concert d’ouverture au Métronum.

Un cycle consacré à la littérature américaine invite la journaliste Josyane Savigneau autour de la figure de Philip Roth, et met également en lumière la correspondance de deux monstres sacrés de la Beat Generation (Allen Ginsberg et Jack Kerouac), ainsi que la figure de Basquiat, ou encore les chefs-d’œuvre d’Harper Lee, Truman Capote et Jay McInerney…  Des hommages seront rendus à Bernard Maris par l’écrivain toulousain Christian Authier, et à Roland Barthes à l’occasion du centième anniversaire de sa naissance. Auteur de pièces coécrites avec Jean-Pierre Grédy qui firent les beaux jours d’ »Au théâtre ce soir », Pierre Barillet sera présent pour la lecture de « Potiche » – adaptée par François Ozon au cinéma. François Morel et Éric Caravaca se sont associés au musicien Bastien Lallemant pour célébrer à Odyssud les photographies et les textes de Robert Doisneau.

La chanson est à l’honneur avec Les Grandes Bouches accompagné au Théâtre Sorano par le poète Francis Ricard, l’écrivain Éric Reinhardt invite le groupe Feu! Chatterton à s’approprier son livre « l’Amour et les forêts », alors que Boris Terral et Judith Henry se réunissent pour une soirée dédiée à Françoise Sagan. Un concert littéraire au Théâtre Sorano proposera une virée sur les chemins de Patti Smith, avec Marie Modiano, Peter Von Paelh et Jason Glasser. Quant à Dick Annegarn, il invite à une Nuit du Verbe au Théâtre Sorano et à des joutes verbales sur la place du Capitole. Une nuit blanche à la chapelle des Carmélites est notamment placée sous le signe de Paris avec « Nightclubbing » d’Alain Pacadis, ainsi qu’une création de Clément Hervieu-Léger – de la Comédie-Française – autour d’Yves Saint-Laurent.

Les écrivains Didier Goupil, Laurent Gaudé et Daniel Pennac sont également à l’honneur. Parmi les lecteurs, on annonce Daniel Mesguich pour notamment une lecture au cloître des Jacobins de « Quatre heures à Chatila » de Jean Genet, Ariane Ascaride lira au Théâtre du Capitole « Pas pleurer » de Lydie Salvayre et « Danser les ombres » de Laurent Gaudé aux Jacobins, Marianne Denicourt mettra en voix « Ils ne l’ont jamais su » de Marie Didier à la chapelle des Carmélites, Aurélien Recoing s’attardera au cloître des Jacobins sur les fameuses « Mythologies » de Roland Barthes, Dominique Pinon parcourra « En Syrie » de Joseph Kessel à l’auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines, etc.

On attend de nouveaux quelques comédiens de la Comédie-Française : Loïc Corbery (photo) déambulera à la chapelle des Carmélites dans le Manhattan du « Bright lights, big city » de Jay Mc Inerney, Éric Génovèse relira aux Jacobins « Don Quichotte » de Cervantès, Éric Ruf reviendra à la chapelle des Carmélites sur les « Lettres » de Nicolas de Staël, Christophe Montenez – jeune recrue du Français révélé au Théâtre du Pavé par Francis Azéma ! – révèlera à la Cave Poésie « Un jeune homme prometteur », le premier roman de Gautier Battistella », etc.

Jérôme Gac

Le Marathon des Mots - édition 2015Le Marathon des Mots,
du jeudi 25 au dimanche 28 juin, 
à Toulouse et agglomération.

photo: L. Corbery © C. Raynaud de Lage

.

Partager : Facebook Twitter Email

 


Jérôme Gac Plus d'articles de