Close

Bach in Broadway

05 Mai Publié par dans Musique classique | Commentaires

Le dernier concert de musique de chambre de la saison des Clefs de Saint-Pierre accueille à l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines des musiciens des pupitres de cuivres de l’Orchestre National du Capitole. Ceux-ci ont décidé de confronter la musique de Bach avec celle qui anime Broadway, la fameuse avenue new-yorkaise dédiée au jazz et au rag-time ! Le quintette de cuivres ainsi réuni balaiera trois siècles de musique, de Bach et Vivaldi à Gershwin et Scott Joplin.

La saison 2014-2015 de musique de chambre des Clefs de Saint-Pierre, qui poursuit avec persévérance et grand succès sa démarche originale, s’achève donc sur une participation des cuivres de la formation symphonique toulousaine. Le quintette ainsi réuni se compose des trompettistes Heike Gerber et René-Gilles Rousselot, du corniste Thibault Hocquet et des trombonistes Dominique Dehu et Fabien Dornic.

La jeune trompettiste Heike Gerber a étudié à la Musikhochschule de Freiburg en Allemagne avec Anthony Plog, ainsi qu’en Suisse, à Bâle, avec Klaus Schuhwerk. Elle a été membre de la Junge Deutsche Philharmonie et de l´Orchestre du Schleswig-Holstein Musikfestival. En outre, elle a acquis d’autres expériences orchestrales en tant que stagiaire dans l´Orchestre Radio Symphonique de Berlin et comme boursière à l’Orchestre Philharmonique de Munich. De 2005 à 2012 Heike Gerber a occupé le poste de trompette co-solo à l’Orchestre Symphonique de Berne en Suisse. Depuis mars 2012 elle est 2ème trompette à l’Orchestre National du Capitole de Toulouse.

Après ses débuts auprès de son père trompettiste, qui dirigeait également l’Harmonie de Sainte-Marie-aux-Mines en Alsace, René-Gilles Rousselot a obtenu plusieurs 1er prix : au Conservatoire de Colmar, à Villeurbanne, à Aubervilliers-La-Courneuve, ainsi qu’un master de trompette à la Musik Hochschule de Freiburg dans la classe d’Anthony Plog. Aujourd’hui, René-Gilles est régulièrement sollicité pour donner des récitals, des masters classes dans les conservatoires ou pour jouer avec de grands orchestres : National de France, Opéra de Paris, Bordeaux, Monaco, Lyon, Zurich… Depuis 1999, il est trompette solo de l’Orchestre National du Capitole, professeur au Conservatoire et au Pôle supérieur de Toulouse ainsi que cornet principal du Brass-Band de Toulouse.

Les membres des pupitres de cuivres invités au concert du 11 mai 2015.  De gauche à droite : Heike Gerber, Fabien Dornic, Dominique Dehu, Thibaut Hocquet et René-Gilles Rousselot

Les membres des pupitres de cuivres invités au concert du 11 mai 2015.
De gauche à droite : Heike Gerber, Fabien Dornic, Dominique Dehu, Thibaut Hocquet et René-Gilles Rousselot

Originaire du nord de la France, Thibault Hocquet débute l’apprentissage de la musique et du cor dans les conservatoires de Boulogne-sur-Mer et d’Arras. Il poursuit sa formation au conservatoire de Douai, où il obtient une médaille d’or de cor et de musique de chambre. Admis en 2006 au CNSM de Paris dans la classe de cor d’André Cazalet, il obtient en 2010 un premier prix de cor d’harmonie. Il est amené à se produire au sein de différents orchestres tels que l’Orchestre de Paris, l’Orchestre national de l’Opéra de Paris, l’Orchestre philharmonique de Radio France, l’Orchestre national de Lille, l’Ensemble Intercontemporain. Choisi par Tugan Sokhiev pour être cor solo de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, il occupe ce poste depuis 2010.

Né en Champagne dans la région d’Epernay, Dominique Dehu a débuté le trombone à l’école de musique de cette même ville. Issu d’un milieu amateur (son père étant trompettiste), il poursuit ses études musicales au conservatoire de Reims où il travaille avec l’illustre professeur Amédée Grivillers et où il obtient ses premiers prix de trombone et de musique de chambre. Cette même année il entre au CNSM de Paris dans la classe de Gérard Pichaureau et en sort avec un premier prix en 1982, année au cours de laquelle il réussit le concours d’entrée de trombone solo à l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, dirigé alors par Michel Plasson. De 1986 à 2006 il enseigne le trombone à l’École Nationale de Musique de Montauban. Parallèlement à son activité au sein de l’Orchestre du Capitole, il est aussi, depuis 2006, trombone solo du Brass-Band de Toulouse.

Originaire de la région parisienne, Fabien Dornic débute le trombone auprès de Georges Conti, puis intègre la classe de Pierre Ambach au Conservatoire de Versailles. Il se perfectionne ensuite à Saint-Maur avec Stefan Legée qui lui fait découvrir la sacqueboute. Il intègre en 1999 la classe de sacqueboute de Daniel Lassalle au CNSM de Lyon où il obtient son Diplôme d’études supérieures. Admis dans la classe de Frédéric Potier au CNSMD de Lyon, en 2005, il y obtient un nouveau prix. Depuis plusieurs années, il se produit régulièrement avec de nombreux ensembles baroques tels que Les Sacqueboutiers, la Grande Ecurie et la Chambre du Roy, Le Concert d’Astrée, Le Concert des Nations, La Chambre Philharmonique, Europa Galante… En 2013, après avoir occupé le poste de trombone basse de l’Orchestre Lamoureux puis de l’orchestre Pasdeloup, Fabien Dornic est nommé trombone basse de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse.

Ces musiciens aguerris et enthousiastes ont donc choisi de consacrer leur concert du 11 mai à une symbiose de grandes œuvres du répertoire baroque (Bach et Vivaldi) avec quelques créations du monde du jazz, de Scott Joplin à Fats Wallers, en passant par Joseph Horovitz, Enrique Crespo et George Gershwin. L’audace et l’imagination sont au pouvoir !

Serge Chauzy
une chronique de Classic Toulouse

Les Clefs de Saint-PierreLes Clefs de Saint-Pierre
Bach In Broadway
lundi 11 mai 2015 à 20h00 – Auditorium St Pierre des Cuisines

Réservation

 

 

 

 

 

.

 

 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de