Close

« Les films que j’aime » d’Antoine Barraud, réalisateur du film « Le dos rouge »

03 Mai Publié par dans Cinéma, Portraits | Commentaires

Le film d’Antoine Barraud, Le dos rouge est toujours à l’affiche.
La rencontre qu’il a bien voulu m’accorder est ici, les films qu’il aime en dessous.

1) Le film qui vous a causé votre premier choc cinématographique.
Absolu choc avec Greystoke, la légende de Tarzan de Hugh Hudson. J’avais 11 ans.

greystoke

2) Le film qui vous a fait dire « je veux être réalisateur ».
Rendez-vous de Téchiné, découvert à sa sortie.

rendez-vousfemae troubepolyester.dvd.cov

3) Le film que vous offrez le plus.
J’aime bien offrir des films de John Waters : Polyester, Female trouble.

4) Le film que vous ne vous lassez pas de revoir.
Avant, je revoyais beaucoup des films, maintenant un petit peu moins. En ce moment, c’est Maîtresse de Barbet Schroeder.

5) Le film qui vous fait dire « il devrait être obligatoire au Bac ! ».
Si on est très classique, on pourrait dire Eve de Mankiewizc. Si on est moins classique, on pourrait dire On murmure dans la ville de Mankiewizc. C’est un film époustouflant, malheureusement un inconnu de Mankiewizc et qui est son film le plus libre, le plus fou, le plus merveilleusement humain et lyrique. C’est un film incroyable.

**PEOPLEWILLTALK11************ affiche-eve

6) Le film qui vous fait dire « c’est mon histoire, ça ! » (un film dont vous êtes le réalisateur serait une réponse trop facile).
C’est dur. J’aime beaucoup le film sur David Hockney, A Bigger Splash, de Jack Hazan. C’était un peu une référence pour le mien, puisqu’on suit un créateur. Il y joue son propre rôle. Je ne peux pas dire que je m’y reconnais, puisque c’est David Hockney ,mais j’aimerais m’y reconnaître.

a bigger splash 580

7) Le film dont vous avez repoussé le visionnage à cause d’un gros préjugé et qui vous fait dire « les préjugés, c’est tout pourri ».
Papa ou maman, ça m’a fait rire.

8) Le film dont vos amis disent « tu regardes ça, toi ? ».

Les nouveaux héros de Disney. Je l’ai trouvé hyper bon.

9) Le film que vous n’avez jamais rendu à son propriétaire… d’ailleurs, il peut toujours courir pour le récupérer.
Je ne l’ai jamais rendu car je ne sais honnêtement pas à qui il appartient. C’est le documentaire Route 181 d’Eyal Sivan.

nvs hérs**dvd-route181

tsai ming-liang10) Le film qui vous fait voyager et qui vous a décidé à aller dans les lieux décrits.
Tout le cinéma de Tsai Ming-Liang, La Rivière, Visage. J’ai été tourné à Taiwan, avec certains de ses acteurs.

11) Le film qui vous enracine.
J’adore L’Extravagant Mr Ruggles de Leo McCarey. C’est un film qui fait tellement de bien.

12) Le film qui devrait être remboursé par la sécurité sociale.
Le même.

ruggles5ruggles4ruggles3ruggles2ruggles1

13) Le film qui ne vous quitte pas.
Les Voyages de Sullivan de Preston Sturges

sullivan

14) Le film dont vous pouvez réciter des dialogues par cœur (non… un film dont vous êtes le réalisateur serait une réponse trop facile).
Péril en la demeure, de Michel Deville, toutes les répliques d’Anémone.

15) Le film qui est votre dernier coup de cœur.
Réalité de Quentin Dupieux. La scène où le producteur tue les surfeurs est super.

realite-alain-chabat-cover

 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Carine Trenteun Plus d'articles de