Close

Dans l’intimité des Avengers

27 Avr Publié par dans Cinéma | Commentaires

« Avengers – L’ère d’Ultron », un film de Joss Whedon

ultronPlus connu pour ses séries tv que  sa participation à l’histoire du 7ème art, ce réalisateur américain a cependant signé en 2012 et pour le grand écran un premier tome des Avengers qui a retenu l’attention. Il remet aujourd’hui le couvert avec L’ère d’Ultron.  Saga oblige, les mêmes interprètes se retrouvent : Robert Downey Jr (Iron man), Chris Evans (Captain America), Mark Ruffalo (Hulk), Chris Hemsworth (Thor), Samuel L. Jackson (Nick Fury), Scarlett Johansson (Black Widow), Jeremy Renner (Hawkeye). Encore une fois notre malheureuse civilisation est menacée de destruction massive. Cette fois, et c’est l’originalité d’un scénario qui en est avare, c’est un robot inventé par Iron Man, Ultron, qui, en possession d’une intelligence humaine, a décidé de faire le ménage final. Les habitués des films de la Marvel  reconnaîtront au passage le sceptre de Loki contenant une gemme, etc, etc. Pour ceux qui découvrent l’histoire, avouons que le parcours va s’annoncer difficile. En fait, c’est un peu le problème de ce film : si vous n’êtes pas diplômé Bac + 5 en Avengers, vous allez être largué rapidement. Alors, bien sûr, on peut se laisser doucement glisser dans ces aventures archi numérisées avec une virtuosité qui ne nous étonne plus aujourd’hui. Mais peut-être est-il plus intéressant dans cet opus de s’attarder sur la vie intime de ces super héros. Et de comprendre mieux la relation entre Black Widow et Hulk, la vie familiale de Hawkeye, ou encore la solitude de Captain America, sans oublier la folie qui s’empare du duo Iron Man et Bruce Banner, alias Hulk, lorsqu’il s’agit de franchir des frontières interdites en matière d’intelligence robotique. L’intérêt du film est là. Sans oublier l’action et le suspense qui sont les piliers du genre. Et pour le coup, les piliers en question ne sont pas près de s’effondrer. Restez deux secondes après le clap de fin pour avoir une idée rapide du futur méchant. Car bien sûr l’affaire ne s’arrête pas là ! Et si vous en avez le loisir, allez voir ce film en salle IMAX, au Gaumont Labège. Vous en sortirez décoiffé !

Robert Pénavayre

Partager : Facebook Twitter Email

 


Robert Pénavayre Plus d'articles de