Close

Rencontres avec les équipes de films

24 Avr Publié par dans Cinéma | Commentaires

affiche_arbre_vfVendredi 24 avril, projections de deux films consacrés au génocide des Arméniens.

« Manoug, le sans souci« , court-mérage retraçant le destin d’un ancien membre de la Communauté arménienne de Toulouse, rescapé du génocide, en présence de son fils Bernard Sémerdjian.

« L’Arbre« , en présence de l’auteur et réalisateur HAKOB MELKONYAN,

« L’Arbre » est l’histoire de ma grand-mère Azniv Martirossian. C’est elle qui m’a raconté le génocide de 1915 dont elle fut la seule survivante des 38 membres de ma famille. Involontairement, cela est devenu une partie de ma vie. J’étais si profondément impressionné que j’ai le sentiment d’avoir tout vu de mes propres yeux. Ses récits sur les massacres des enfants se sont imprimés dans ma conscience. Je me souviens que lorsque ma grand-mère me racontait son histoire, elle devenait parfois silencieuse et son visage restait distant, froid ; elle disait qu’elle ne se souvenait plus de rien. Plus tard, après sa mort, j’ai compris qu’elle se souvenait de tout mais qu’elle ne voulait pas gâcher notre insouciance d’adolescents avec ses récits d’horreurs perpétrés par le gouvernement turc. Après un siècle de séparation, ponctué par le souvenir et une lettre, le silence, mon silence, va peut-être trouver une parole. Je reviens en Anatolie qui fut autrefois l’Arménie occidentale, pour refaire le parcours de sa déportation.

Hakob Melkonyan est un jeune réalisateur arménien installé à Limoges depuis trois ans.

ABC Toulouse, 21h00


« L’Arbre » de Hakob Melkonyan – Bande-annonce par fondationshoah

Partager : Facebook Twitter Email

 


Carine Trenteun Plus d'articles de