Close

Des Liaisons Dangereuses à L’Amour Sorcier…

01 Avr Publié par dans Danse | Commentaires

C’est l’Amour qui sera le maître lors du désormais habituel rendez-vous du Ballet du Capitole avec la scène, appréciée des danseurs, du Casino Barrière.

Une création mondiale tout d’abord avec le ballet de Davide Bombana, Les Liaisons Dangereuses, inspiré du roman homonyme de Choderlos de Laclos qui décrivait la société libertine du XVIIIème siècle, ce Siècle des Lumières brillant mais corrompu, ce qui le mènera jusqu’à la Révolution. Bien qu’écrit il y a plus de deux siècles, ce roman épistolaire reste très actuel et le choix des musiques allant de Jean-Philippe Rameau à Walter Fähndrich, confirme ce trait d’union entre le passé et notre présent.

Le Ballet du Capitole en répétition des Liaisons Dangereuses avec Davide Bombana  © David Herrero

Le Ballet du Capitole en répétition des Liaisons Dangereuses avec Davide Bombana
© David Herrero

Ce ballet, Davide Bombana devait l’offrir au Ballet du Capitole lors de la saison 2012, mais des problèmes de santé l’en avait empêché. Nous le retrouvons donc aujourd’hui pour ce spectacle dont il dit lui-même que « La totalité de l’œuvre est basée sur les rapports sensuels entre les personnages, ce qui va me donner de merveilleuses opportunités pour composer plusieurs pas de deux qui s’intègreront très bien dans la dramaturgie du ballet ». Si l’œuvre littéraire est le point de départ de son travail, il s’appuie aussi sur ses versions filmiques en particulier le Valmont de Milos Forman et Les Liaisons Dangereuses de Stephen Frears. C’est là un très beau cadeau que fait le chorégraphe au Ballet du Capitole. Mais il est vrai que son expérience fort réussie avec Carmen, dont la Compagnie avait brillamment assuré la création en 2006, fait qu’il retrouve avec un immense plaisir les danseurs toulousains.

L'Amour Sorcier © Olivier Houeix

L’Amour Sorcier © Olivier Houeix

La deuxième partie de la soirée nous permettra de retrouver Thierry Malandain, dont nous n’avions pas vu de ballet sur la scène du Capitole depuis 1994. Avec l’Amour Sorcier, le chorégraphe nous entraîne en Andalousie, dans le monde gitan régi par les superstitions, la sorcellerie, soumis aux éléments et surtout aux lois incontournables du clan. Candela et Carmelo n’étaient pas promis l’un à l’autre selon les règles établies par leurs parents. Mais l’amour n’entend rien aux règles ni aux lois. Le fiancé défunt de Carmela la poursuit au-delà de la mort et seule la magie du feu l’en délivrera. C’est ce cycle d’amour et de mort qui a fasciné le chorégraphe, qui sur l’incandescente musique de Manuel de Falla construit une chorégraphie qui fait la part belle aux ensembles.

Amour libertin, amour fou, tel est le menu que nous propose le Ballet du Capitole pour ce mois d’Avril. Avec toujours en corollaire, les animations autour d’Amour, Amor.

Le mercredi 25 mars à 18h, lors de Lecture Musicale, Samuel Mathieu lira des extraits de l’œuvre de Choderlos de Laclos.

Les Carnets de Danse qui réunissent, pour des démonstrations et des débats, les danseurs et les artistes invités se dérouleront le samedi 28 mars à 18 h. Ces deux manifestations auront lieu au Théâtre du Capitole et l’entrée en est libre.

Enfin pour les cinéphiles, la Cinémathèque projettera le film de Stephen Frears, Les Liaisons Dangereuses, le mardi 7 avril à 21 h.

Annie Rodriguez
une chronique de Classic Toulouse

Ballet du Capitole
Amour, amor
du jeudi 02 au dimanche 05 avril – Casino Théâtre Barrière

Partager : Facebook Twitter Email

 


Plus d'articles de