Close

Les yeux pour pleurer

27 Mar Publié par dans Cinéma | Commentaires

Big Eyes de Tim Burton est un pesant biopic de l’artiste peintre Margaret Keane dont le mari se fit passer pour l’auteur de ses œuvres.

Big Eyes de Tim Burton avec Christoph Waltz, Amy Adams,

Fin des années cinquante, Margaret Ulbrich claque la porte du domicile conjugal et se rend à San Francisco avec sa petite fille. La vie de bohème commence et la jeune femme, portée sur la peinture, réalise des portraits qu’elle vend pour quelques dollars. Un jour, elle rencontre le séduisant Walter Keane, également peintre amateur et agent immobilier de son état. Les deux convolent rapidement, tentent de placer leurs toiles, mais ce sont celles de Margaret – des enfants dotés d’yeux énormes – qui finissent par attirer l’attention dans un restaurant. Artiste raté avide de reconnaissance, Walter se fait passer pour l’auteur des œuvres. L’imposture fonctionne, Margaret se prête au jeu, les affaires prospèrent, mais le couple se délite…

Rien à voir

Qu’est-il arrivé à Tim Burton ? Certes, on ne peut pas reprocher ici au réalisateur d’Edward aux mains d’argent et de Sleepy Hollow de céder à sa tendance à l’autocitation et à la redite. Rien, ou presque, n’évoque son univers dans Big Eyes. Ce biopic fainéant et lourdaud sent le film de commande. La romance du début baigne dans l’eau de rose, le mélodrame qui suit n’est pas loin du grotesque, notamment lors de la longue scène de procès assez ridicule.

Christoph Waltz repousse les limites du cabotinage, Amy Adams roule de gros yeux de circonstances, une ribambelle de seconds rôles sous-employés (Krysten Ritter, Danny Huston, Jason Schwartzman, Terence Stamp…) semble servir de caution. Le manque de rythme n’est pas le moindre des défauts de ce Big Eyes au classicisme poussiéreux. Circulez, il n’y a rien à voir.

Christian Authier
Un Article de l’Opinion Indépendante

Big Eyes de Tim Burton avec Christoph Waltz, Amy Adams, Krysten Ritter. Durée : 1h46.

Partager : Facebook Twitter Email

 


Christian Authier Plus d'articles de