Close

Quatre Saisons : de Vivaldi à Galliano

10 Fév Publié par dans Musique | Commentaires

Invité par la saison des Arts Renaissants, le grand accordéoniste-compositeur Richard Galliano vient à Toulouse illustrer les divers visages des Saisons, telles que le prêtre roux de Venise, Antonio Vivaldi, les avait musicalement conçues. Accompagné d’un quintette à cordes composé de cinq grands musiciens, il présente un programme particulièrement éclectique associant ses propres œuvres à sa vision de l’immortelle contribution musicale de Vivaldi au répertoire de la musique baroque.

Richard Galliano, lors d'un concert avec l'Orchestre de Chambre de Toulouse en 2011 - Photo Classictoulouse -

Alors que l’accordéon semblait n’avoir jamais vraiment connu de soliste majeur et que, par les connotations qui l’entourent, il paraissait irrémédiablement éloigné du swing, Richard Galliano, né en 1950 à Cannes, est parvenu, avec une détermination sans pareille, à imposer l’idée que son instrument était digne de figurer aux côtés des saxophones et trompettes qui sont au cœur de la musique de jazz. Inspiré par son admiration pour son ami Astor Piazzolla, inventeur du « Tango Nuevo », l’accordéoniste a réussi, en outre, avec son « new musette », à revitaliser une tradition bien française qui semblait ne jamais devoir connaître de renouveau.

Désormais reconnu comme un soliste exceptionnel, il continue d’explorer un large éventail de musiques, sans se défaire de ce lyrisme qui irrigue son jeu ni se départir de cette « French Touch » qui lui permet d’établir avec le trompettiste Wynton Marsalis le trait d’union qui relie Billie Holiday et Edith Piaf. Soucieux de transmettre sa riche expérience, il est l’auteur, avec son père Lucien, d’une méthode d’accordéon saluée en 2009 par le prix Sacem du Meilleur ouvrage pédagogique.

Richard Galliano, à l’accordéon et à l’accordina sera entouré à Toulouse de Bertand Cervera et Saskia Lethiec, violons, Jean-Paul Minali Bella, violon alto, Eric Levionnois, violoncelle et Sylvain Le Provost, contrebasse.

En 2013, après un premier disque consacré à Bach, Richard Galliano renouvelle son approche toute personnelle de la musique baroque avec les « Quatre Saisons de Vivaldi » et,pour éviter que son accordéon, « instrument sans frontières », ne soit « noyé », il fait le choix d’être accompagné par un quintette à cordes qui, dit-il, « constitue un écrin très important ».

Richard Galliano confie « aimer Vivaldi depuis toujours » et vouloir demeurer proche des préoccupations esthétiques du compositeur vénitien tout en apportant un « sang nouveau » : […] « je me suis référé à la danse et au scénario écrit par Vivaldi pour son programme. Et, avec mon expérience, je me suis également inspiré des saisons de la vie qui s’expriment à travers cette musique ».

La première partie du programme toulousain sera donc consacrée à Vivaldi. La seconde partie, qui fait largement référence à la danse, éclaire les parcours et les choix très éclectiques du musicien. Son goût des contrastes, sa faculté de passer de la chanson populaire au jazz, de la musique classique au tango ou à la musette rendent compte de la richesse de son univers musical si particulier et de l’étonnante mixité de sa palette sonore. « Otoño Porteño » et « Primavera Porteña », deux pièces extraites des « Quatre Saisons de Buenos Aires » ainsi que « Oblivion » rendent hommage à Astor Piazzolla et son grand art du tango qu’il révolutionna en grande partie. Avec quatre de ses pièces, – « La valse à Margaux » – « Habanerando » – « Tango pour Claude » – « New York Tango », Richard Galliano nous introduit dans l’un de ses domaines de prédilection. Enfin, « Pavane pour une infante défunte » de Maurice Ravel et « Menuet & Badinerie » de Johann Sebastian Bach soulignent son affinité réelle pour la musique classique.

Notez bien que ce concert aura lieu à l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines.

Serge Chauzy
Une Chronique de Classic Toulouse

 

Richard Galliano – Quintette à cordes

mercredi 25 février à 20h30 – Auditorium St Pierre des Cuisines

Renseignements et réservations :

– par correspondance à l’adresse :
Les Arts Renaissants, 22 bis rue des fleurs  31000 Toulouse

– par téléphone :  05 61 25 27 32

– par e-mail : Les-Arts-Renaissants@wanadoo.fr

– par internet :  http://www.arts-renaissants.fr/

 

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de