Close

Fondation Ecureuil : l’oeuvre et moi

L’exposition « Ma vie avec toi », du 15 janvier au 28 février à Toulouse, est une initiative originale de la Fondation Ecureuil pour l’Art Contemporain, qui interroge le regard du spectateur.

Le principe est simple. Chacun peut apporter une œuvre d’art contemporain qui lui appartient, «une œuvre qui vous accompagne dans la vie» en expliquant, via un support libre, sa relation à cette œuvre. Les rendez-vous sont prévus tout au long de la période ce qui permet d’enrichir par des accrochages réguliers cette exposition en devenir.

Fondation Ecureuil pour l’Art Contemporain

Par cette démarche, la Fondation Ecureuil témoigne d’une grande force de l’art contemporain. Souvent décrit comme hermétique, verbeux ou trop conceptuel, l’art contemporain produit pourtant des œuvres avec lesquelles nous avons un rapport direct voire intime qui se passe de l’analyse. Figuratives ou non, elles nous sont parfois proches comme une seconde peau. Ce dont témoignent tous les participants.

 

« C’est une image vide, lente et bleue. Depuis vingt ans ce vide me remplit. »

« Je ne t’ai pas acheté pour ce que tu es mais pour cette vibration dans mon regard. »
 
Cette exposition met l’œuvre et le spectateur côte à côte quand habituellement les deux se font face. Généralement, on parle de la démarche, de la personnalité et de la vie de l’artiste mais ici, ce n’est pas le regard de l’artiste qui éclaire l’œuvre, mais plutôt l’expérience personnelle qu’en fait celui qui regarde. 
Fondation Ecureuil pour l’Art Contemporain,
L’œuvre d’art est une rencontre entre la démarche d’un artiste et la propre histoire d’un spectateur ou d’un collectionneur sans qui l’Art ne serait pas. L’œuvre est propriété intellectuelle de l’artiste et réappropriation par le spectateur. 

 

Nombre des participants mentionnent la place qu’ils ont donnée à leur tableau dans leur lieu de vie. Il y a ceux qui l’installent dans la cuisine où l’œuvre « prend souvent du gras » ou au beau milieu du salon pour qu’aucun visiteur ne puisse y échapper ou au contraire, dans un espace en retrait pour s’offrir un moment de contemplation. Ils ont choisi de croiser leur œuvre au quotidien.

 

C’est le moment d’aller Place du Capitole pour découvrir cette exposition sociologique qui permet de mieux comprendre le rapport des gens à l’Art et d’imaginer la vie des œuvres en dehors des galeries et des musées.

Anne Dargenton

Un article à retrouver sur Jardins Mentaux.
Partager : Facebook Twitter Email

 


Plus d'articles de