Close

En janvier, c’est Strauss !

19 Jan Publié par dans Musique classique | Commentaires

L’Orchestre de Chambre de Toulouse a choisi d’ouvrir l’année dans la bonne humeur. Sous la direction de Gilles Colliard, les musiciens ont décidé de puiser dans le répertoire léger, mais consistant de la dynastie des Strauss, le père et le fils. Ils nous offrent ainsi quelques-unes de leurs valses universellement connue et appréciées, ainsi que des partitions de la même veine signées d’autres grands compositeurs.

L'Orchestre de Chambre de Toulouse et Gilles Colliard lors d'un précédent concert à l'auditorium Saint-Pierre des Cuisines - Photo Classictoulouse -

L’Orchestre de Chambre de Toulouse et Gilles Colliard lors d’un précédent concert à l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines – Photo Classictoulouse –

Comme tout un chacun, vous avez sans doute du mal à vous retrouver entre les valses de Strauss que l’on doit au père et celles qu’on doit à son fils ! Rassurez-vous, c’est, paraît-il, difficile également pour les musiciens ! Néanmoins, toutes ces mélodies souriantes et entraînantes fleurent bon la Vienne fin de siècle. Il suffit de s’y abandonner. Un autre « Straus » est inscrit au programme. Il s’agit d’Oscar, qui fera enlever un « s » à son nom pour être moins confondu avec ses illustres homonymes. Comme ses deux aînés, Oscar Straus a magnifié la capitale autrichienne, mais une génération plus tard, puisqu’il a vécu jusqu’en 1954. Compositeur de valses célèbres elles aussi, il alimente pourtant ainsi lui-même et bien malgré lui la confusion entre les deux familles. Le romantisme dont il fait preuve est dans la droite lignée de la tradition germanique : une musique sombre et puissante qui se fait parfois plus légère et bucolique.

Janáček est l’un des plus grands compositeurs tchèques, l’égal de ses compatriotes Dvořák ou Smetana. Sa pièce intitulée Idylle, qui est également inscrite au programme des concerts de janvier, est un poème symphonique pour cordes qui emprunte parfois certains accents de la prière. Les 19 et 20 janvier les concerts auront lieu à la salle l’Escale de Tournefeuille, les 22 et 23; à l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines.

Serge Chauzy
Une Chronique de Classic Toulouse

Orchestre de ChambreRenseignements et réservations :

 Orchestre de Chambre de Toulouse

 

Tél: 05 61 22 16 34 –  

www.orchestredechambre
detoulouse.fr 

Programme des concerts donnés les 19 et 20 janvier 2015 à 20 h 30 à l’Escale de Tournefeuille et les 22 et 23 janvier à 20 h 30 à l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines

* J. Strauss père
– Deux valses opus 298
et 241

* L. Janáček
– Idylle pour cordes

* O. Straus
– Sérénade

* J. Strauss fils
– Deux valses opus 437  et 314 (Valse de l’Empereur, Le beau Danube bleu)

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de