Close

Le père, le fils et le disciple

10 Jan Publié par dans Musique classique | Commentaires

Le concert proposé par Les Arts Renaissants le 14 janvier prochain convoque deux interprètes de grands talents dans un programme de musique baroque autour de la figure tutélaire de Johann Sebastian Bach. Le Cantor lui-même, son fils Carl Philipp Emanuel et Carl Friedrich Abel, lié à la famille Bach par ses études et une relation amicale, seront tous trois associés par leurs partitions pour viole de gambe et clavecin. Christophe Coin et Jan Willem Jansen seront les artisans de cette célébration d’un duo d’instruments d’une belle complémentarité.

Jan Willem Jansen - Photo Francis Bacon -

Christophe CoinAutour du clavecin, à qui J. S. Bach consacra quelques-unes de ses plus belles œuvres, et de la viole de gambe, qu’il appréciait pour la richesse de ses qualités expressives, est construit ce programme à la fois intimiste et brillant qui réunit deux générations de musiciens virtuoses et compositeurs talentueux représentatifs d’une période clé de l’histoire de la musique. A l’éloquence parfois exubérance du baroque finissant va s’imposer progressivement la belle ordonnance des formes classiques qui au croisement des divers courants d’expression conduit en quelques années à l’avènement du romantisme.

La première partie de soirée de ce 14 janvier est consacrée à Johann Sebastian Bach. Deux de ses trois sonates pour viole de gambe et clavecin (BWV 1028 et 1029) encadreront la Fantaisie chromatique et fugue pour clavecin BWV 903. La seconde partie associe deux sonates pour les deux instruments de Carl Philipp Emanuel Bach, surnommé le « Bach de Berlin et de Hambourg », en référence aux postes successifs qu’il occupa, et l’Adagio e Allegro de Carl Friedrich Abel.

Christophe Coin, violoncelliste, gambiste, chef d’orchestre, est le fondateur du Quatuor Mosaïques et le directeur artistique du célèbre Ensemble Baroque de Limoges. Elève du grand violoncelliste André Navarra, il s’est perfectionné auprès de Nikolaus Harnoncourt à Vienne et de Jordi Savall à la Schola Cantorum de Bâle où il enseigne désormais. Il a exercé ses talents au sein du Concentus Musicus de Vienne, puis auprès de Christopher Hogwood, avec qui il a enregistré des sonates en trio de Purcell, des sonates et des concertos de Vivaldi et des concertos de Haydn. Christophe Coin dirige l’Ensemble Baroque de Limoges avec lequel il explore les musiques des XVIIe et XVIIIe siècles. Il est très souvent invité comme chef ou comme soliste par de grandes formations. Egalement professeur, Christophe Coin est chargé des cours de violoncelle baroque et de viole de gambe au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et à la Schola Cantorum de Bâle.

Né en Hollande, Jan Willem Jansen a poursuivi des études musicales avec Jan Warmink, Willem Mesdag et Wim van Beek. En 1977 il a remporté le diplôme de soliste du Conservatoire Royal de la Haye et s’est perfectionné au clavecin auprès de Ton Koopman à Amsterdam. Il s’est installé en France où il a travaillé avec Xavier Darasse dont il est devenu le collaborateur pédagogique au Conservatoire de Toulouse. Il est également cofondateur du département de musique ancienne de cet établissement, et assure, aux côtés de Michel Bouvard, la responsabilité du nouveau département supérieur « Orgues et Clavecins ». En plus de son rôle d’enseignant, son activité d’interprète l’a amené à jouer avec les meilleurs ensembles baroques européens, notamment La Chapelle Royale de ParisLe Collegium Vocale de Gand (Philippe Herreweghe), Hesperion XX de Barcelone (Jordi Savall), Les Sacqueboutiers, et l’Ensemble Baroque de Limoges (Christophe Coin). Il est également titulaire de l’orgue Ahrend du Musée des Augustins et du grand orgue de la Basilique Notre-Dame de la Daurade à Toulouse.

Au fil des ans Christophe Coin et Jan Willem Jansen se sont imposés dans le paysage musical, contribuant par leurs diverses activités au développement et au rayonnement de la musique ancienne. Enseignants tous deux, sollicités par les plus grandes formations, ils se distinguent également par leur engagement à la direction ou au service de manifestations musicales de grande envergure.

Serge Chauzy
Une Chronique de Classic Toulouse

Renseignements et réservations :

– par correspondance à l’adresse :
Les Arts Renaissants, 22 bis rue des fleurs  31000 Toulouse

– par téléphone :
05 61 25 27 32

– par e-mail :
Les-Arts-Renaissants@wanadoo.fr

– par internet :
http://www.arts-renaissants.fr/

Programme du concert donné le 14 janvier 2015 à 20 h 30 au Salon rouge du musée des Augustins de Toulouse

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de