Close

[Partie 3/3] Les Festivals de Cinéma en novembre 2014 : Séquence court-métrage, A Propos d’Elle(s), et Les Rencontres du Cinéma Italien

21 Nov Publié par dans Cinéma | Commentaires

sequence courtDu 21 novembre au 7 décembre 2014 : 23e Festival International Séquence court-métrage

Dès ce soir, Séquence vous présente, dans plus de 30 salles à Toulouse et en région Midi-Pyrénées, une sélection des meilleurs courts-métrages internationaux de fiction et d’animation.

Retrouvez la programmation ici.

*

*

*

OLYMPUS DIGITAL CAMERADu 26 novembre au 4 décembre 2014 : 16e édition A Propos d’Elle(s)

A l’automne 1996, nous réfléchissions à un thème autour duquel fédérer cette volonté (déjà ancienne!) de regrouper nos énergies pour un moment plus marquant de notre action. L’article intitulé A propos d’elle, consacré dans les Cahiers du cinéma par Catherine Breillat à Christine Pascal, « sa petite soeur de cinéma » disparue quelques semaines plus tôt, accompagna notre décision.

Elle y disait dans un des détours de ses lignes brûlantes : « Peut-être qu’il existe après tout un cinéma de femmes« . Ce n’est donc pas tant le constat quantitatif si simple de la venue en cinéma d’un nombre croissant de cinéastes femmes qui nous a porté dans cette direction que cette distance prudente, cette hypothèse après tout.

C’est donc le désir, ainsi « rencontré », d’interroger notre relation au cinéma, et peut-être le cinéma lui-même, « A propos d’elle(s) », c’est-à-dire au singulier et au pluriel, avec « ce regard-là« .

Catherine Breillat est ainsi en quelque sorte notre marraine et depuis la première édition, nous avons eu le bonheur de l’accueillir trois fois déjà dans notre salle.

C’est avec la quatrième édition dont la programmation s’est construite en la compagnie et au regard d’Eva Truffaut que s’est corrigée notre curiosité à propos d’elle(s), à savoir, non plus tant le « cinéma au féminin » que « du féminin en cinéma« .

Retrouvez la programmation ici, avec les films
« Beyrouth on ne sait jamais » en présence de la réalisatrice Jacqueline Gesta
« Palestine sous mandat(s) , d’une rive à l’autre » en présence de la réalisatrice Jacqueline Gesta
« Le dernier voyage de Madame Phung »
« Le Challat de Tunis »
« Gaby Baby Doll »
« Hautes Terres » en présence de la réalisatrice Marie-Pierre Brêtas
« A la recherche de Vivian Maier »
« La Maison sous l’eau » en présence de la réalisatrice Sepideh Farsi
« Téhéran sans autorisation » en présence de la réalisatrice Sepideh Farsi.

*

italien 14Du 28 novembre au 7 décembre 2014 : 10e édition des Rencontres du Cinéma Italien A Toulouse

[…] En premier lieu, nous accueillerons une magnifique exposition de photos de plateaux pilotée par Antonio Maraldi, Directeur du Centro Cinema Città di Cesena, qui sera notre hôte à Toulouse du 27 au 30 novembre.

Une partie de l’exposition aura lieu à la Librairie Ombres Blanches de Toulouse et portera sur les films de la période 1950-1990. Les photos du cinéma d’aujourd’hui -1990-2012- seront exposées dans le foyer du Cinéma ABC de Toulouse. Du 27 novembre à fin décembre.

Notre festival s’associera à la commémoration du centenaire de la guerre de 14-18 en proposant une projection unique du chef-d’œuvre Mario Monicelli «La Grande guerra» avec Vittorio Gassman et Alberto Sordi. Nous organiserons en partenariat avec le Musée des Antiques Saint Raymond de Toulouse une projection «Peplum» avec le film de Pietro Francisci, (1958) «Les travaux d’Hercule», une plongée dans l’Antiquité pour un genre cinématographique souvent moqué mais réhabilité avec raison.

Deux documentaires éclairants sur l’âge d’or du cinéma italien seront présentés : l’histoire des mythiques studios de Cinecittà, «Ciao Cinecittà» et «Fellini/Visconti, duel à l’italienne» qui relate la «concurrence» entre ces deux maestri du cinéma italien. Réalisations de Marie-Dominique Montel et Christopher Jones avec témoignages et extraits de films remarquables.

Enfin, nous projetterons, en première inédite à Toulouse, un film belge de Stijn Coninx, «Marina» avec Luigo Lo Cascio, Donatella Finocchiaro et Matteo Simoni qui éclaire magnifiquement les vicissitudes et les réussites de l’immigration italienne d’après-guerre.

Pour revenir à notre regard contemporain, plusieurs avant-premières seront proposées : «Les Merveilles» d’Alice Rohrwacher, Grand prix du Festival de Cannes 2014, le dernier film de Carlo Mazzacurati, décédé l’an dernier , “La sedia della felicità”,«Leopoardi» de Mario Martone, biographie du célèbre poète italien, présentée à Venise cette année, le dernier film d’Ivano De Matteo «Nos enfants».

La compétition, forte de 8 films inédits, nous fera découvrir tout le talent de cette nouvelle génération du cinéma italien. (Giorgio Pasotti et Matteo Bini, Roan Johnson, Giulio Manfredonia, Pif, Francesco Bruni, Ciro De Caro, Marco et Antonio Manetti, Antonio Morabito). Trois prix en lice : celui du Public, de la Critique et du Jury Etudiants. Et un riche panorama avec, entre autres, des réalisateurs affirmés comme Andrea Segre, Edoardo Winspeare, Ficarra & Picone, Matteo Oleotto, le documentaire de Gustav Hofer et Luca Raggazzi « What is left » et celui de Pier Paolo Giarolo « Un piccolo spettacolo » (Grand Prix du festival international du documentaire de Rome 2005). En tout 24 films à l’affiche. […]

Christine Grèzes, Présidente

Retrouvez la grille horaire des films ici.

Partager : Facebook Twitter Email

 


Carine Trenteun Plus d'articles de