Close

Noël en novembre

18 Nov Publié par dans Musique classique | Commentaires

Le dernier concert du cycle des Concerts à l’Orangerie de Rochemontès pour l’année 2014 aura bien lieu le dimanche 23 novembre dans ce bel écrin niché au milieu du parc à la française dessiné par Le Nôtre. Cette date, proche de Noël destine cette fin d’après-midi aux petits qui auront le droit d’amener parents et amis, enfants et adultes ! Ce dimanche à la campagne, musical et convivial, sera même l’occasion de participer à un goûter organisé à l’entracte.

Le conteur François Castang et le pianiste Jérémie Honnoré © Béryl

Ce concert de fin d’année est une sorte de cadeau à offrir aux enfants comme aux parents. Au plaisir de la découverte de contes en musique s’ajoute celui de rencontres avec des textes savoureux et de grandes partitions pour le clavier, chefs-d’œuvre de ce répertoire. Cette écoute ludique laisse d’autant plus place à l’imagination que les interprètes, le récitant François Castang, bien connu des auditeurs de France Musiqueet Jérémie Honnoré, pianiste plein d’imagination, sont de grand talent et exigeants quant à la transmission parfaite de leur art, tant poétique que musical.

Trois contes musicaux composent le programme de cet après-midi dominical. De Francis Poulenc, L’histoire de Babar d’après le texte original de Jean de Brunhoff représente l’archétype de cette littérature musicale. C’est en 1940, que Poulenc cède aux demandes d’une petite cousine pour lui jouer des musiques de Babar, le célèbre petit éléphant inventé en 1930 par Jean et Cécile de Brunhoff. La partition de L’Histoire de Babar, qu’il compose alors pour piano et récitant, est considérée depuis comme un petit chef-d’œuvre. Tantôt tendres et enjouées, tantôt mélancoliques et rêveuses, ces pages éveillent une émotion dont le charme opère toujours.

La célébrité de Ma mère l’Oye, est née de la suite composée par Maurice Ravel et surtout diffusée dans sa version pour orchestre. Néanmoins, la version originale fut d’abord confiée au piano. Et l’inspiration de l’œuvre réside dans les Contes de Perrault. Elle fut publiée en 1910 avec le sous-titre Cinq Pièces enfantines et comporte cinq mouvements : « Pavane de la Belle au bois dormant », « Petit Poucet, Laideronnette, Impératrice des Pagodes », « Les entretiens de la Belle et de la Bête », « Le Jardin féerique ».

Enfin, une création de Lionel Ginoux, spécifiquement composée pour François Castang et Jérémie Honnoré, met en musique le texte d’Alphonse Daudet « La chèvre de Mr Seguin ». Sa musique accompagne pas à pas les différentes péripéties de la nouvelle extraite des Lettres de mon moulin. En fusion avec le texte, nous entendons le doux mouvement des feuilles dans les montagnes, l’insouciance de la petite chèvre blanche dans la nature, ou la rudesse du combat entre le loup et la chèvre. Le compositeur marseillais a décidé de se mettre au service du texte et propose une partition riche en couleurs et en atmosphères variées.

Le rendez-vous de Noël est pris.

Serge Chauzy
Une Chronique de Classic Toulouse

Renseignements, détail complet de la saison et réservations :

http://concertarochemontes.festik.net

Informations :

www.concertclassic.com

Tarifs :

Concert : 24 €, gratuit pour enfant de –10 ans

Abonnement trio : mars, avril, mai = 66 € place réservée dans les premiers rangs de face Limité à 40 personnes

Un cocktail est offert par les partenaires à l’issue du concert.

Partager : Facebook Twitter Email

 


Serge Chauzy Plus d'articles de